Menu global

Gestion des collections de végétaux

Français
La texture et la forme des cactus de la Serre des régions arides sont très variables.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Les collections de végétaux

Amorcées en 1936, sous la direction du premier conservateur, M. Henry Teuscher, les collections du Jardin botanique de Montréal comptent aujourd'hui plus de 21 000 taxons, dont 11 000 espèces. Un taxon est une unité de classification. Il désigne ici les espèces et les rangs taxonomiques inférieurs, tels les sous-espèces, variétés, formes et cultivars.

Les collections du Jardin célèbrent la diversité végétale naturelle de la planète et présentent également de nombreuses sélections horticoles cultivées pour leurs qualités ornementales ou leur importance économique. Environ 70 % des taxons sont exposés dans les jardins extérieurs; le reste est cultivé dans les serres d'exposition et de production.

Les collections sont à la base de la mission du Jardin botanique de Montréal et d’Espace pour la vie, en lien avec la recherche, l'éducation et la conservation. L'inventaire des collections vivantes est mis à jour annuellement et intégré à la base de données du Botanic Gardens Conservation International. Via ce portail, l'ensemble des collections du Jardin botanique est mis à la disposition des chercheurs du monde entier.

Les serres

Couvrant une superficie de 14 000 m2, les 10 serres d’exposition et les 28 serres annexes abritent près de 6 000 taxons de climats tropicaux et désertiques.

Plusieurs familles de plantes y sont particulièrement bien représentées dont les Orchidacées, les Cactacées, les Broméliacées, les Bégoniacées, les Aracées et les Gesnériacées.

On y trouve aussi d'importantes collections thématiques consacrées aux fougères, aux plantes succulentes, aux épiphytes, aux plantes alimentaires tropicales ainsi qu'aux penjings.

Le Jardin botanique cultive également dans ses serres plus de 400 espèces faisant partie de la liste des plantes rares ou menacées établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Les jardins

Le Jardin botanique de Montréal s'étend sur 75 hectares. Il comprend une vingtaine de jardins extérieurs au sein desquels près de 16 000 taxons sont cultivés.

L'Arboretum occupe près de la moitié de la superficie du Jardin. On y trouve environ 1 000 espèces d'arbres et d'arbustes de climat tempéré dont une des plus importantes collections de lilas en Amérique du Nord. Son complément, le Jardin des arbustes, à vocation plus horticole, présente une vaste sélection d'arbustes ornementaux, ainsi qu'une impressionnante collection de magnolias rustiques.

Niché discrètement dans l'Arboretum et protégé par une ceinture d'arbres brise-vent, le Jardin Leslie-Hancock abrite une collection spécialisée de rhododendrons et autres espèces de la famille des Éricacées.

Parmi les autres jardins d'envergure, mentionnons le Jardin alpin avec plus de 3 000 espèces en culture, le Jardin des vivaces, le Jardin du sous-bois, la Roseraie, le Jardin des plantes économiques (plantes utiles), le Ruisseau fleuri composé en grande partie d'iris, de pivoines, d'hémérocalles et de lis ainsi que le Jardin des nouveautés mettant en vedette les plus intéressantes introductions de l'industrie de l'horticulture ornementale.

S'ajoute à ces grands jardins une panoplie de petits jardins à découvrir et à explorer dont, entre autres, la Cour des sens, le Jardin aquatique, le Jardin des plantes médicinales, le Jardin des plantes toxiques, le Coin du Québec et les Jardins d'accueil.

Trois importants jardins culturels complètent l'ensemble : le Jardin de Chine, le Jardin japonais et le Jardin des Premières-Nations. En plus d'héberger des collections botaniques propres à chacune de ces cultures, ils offrent une programmation culturelle diversifiée composée d'expositions, d'ateliers et d'animations variées.

Documents téléchargeables

Politique de gestion des collections[PDF - 85.44 Ko - 16 pages]