Menu global

Index seminum du Jardin botanique de Montréal

Français
Tournesol (Helianthus cv.) monté en graine
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)

L'Index seminum du Jardin botanique de Montréal a été publié annuellement de 1936 à 1995. Depuis 1997, il est édité aux deux ans. Aujourd'hui, il est distribué à près de 650 institutions botaniques et chercheurs à travers le monde.

Les semences offertes proviennent presque exclusivement de récoltes effectuées en milieu naturel au Québec et dans les provinces avoisinantes. Quelques espèces issues de nos propres collections sont parfois incluses dans l'Index en raison de leur rareté en culture. Les récoltes s'étalent du printemps à l'automne et ciblent la plus grande diversité d'espèces et d'habitats possibles. À moins d'une abondance remarquable sur un site, seules de petites quantités de semences sont prélevées, minimisant ainsi l'impact sur les populations naturelles. Aucune espèce désignée menacée ou vulnérable au Québec ou au Canada n’est récoltée. Des demandes de permis de récolte et de droits d'accès pour les parcs et terrains privés sont systématiquement effectuées lorsque nécessaire.

Le Jardin botanique de Montréal ne vend pas ses plantes au public, sauf lors du Rendez-vous horticole et lors de ventes spéciales de productions florales offertes à la boutique du Jardin botanique.

Les étapes de l'Index seminum

Le travail sur le terrain comporte d'abord la reconnaissance du milieu, le repérage des plantes à graines matures et la récolte dans des sacs de papier individuels et bien identifiés: nom du récolteur, date, endroit et milieu de récolte, nom de la plante.

Au retour, suit l'identification formelle (un spécimen de la plante est prélevé sur le terrain lorsque le récolteur est incertain de l'identification), la vérification de la nomenclature de la plante, le nettoyage des semences pour les extirper de leurs enveloppes protectrices, et leur classification.

Une base de données informatisée sert à la compilation de toutes les coordonnées de récolte et à la production d’une liste par famille des semences récoltées en vue de la publication de l'Index seminum.

Vient ensuite l'envoi de l'Index à tous les échangistes. Ceux-ci établiront leur choix et feront parvenir leurs commandes qui seront remplies et expédiées au fur et à mesure de leur réception.

Ainsi, l'activité d'échange de semences est un processus qui s'étale sur une année entière: du printemps à l'automne, les récoltes; fin automne, la préparation des semences et de l'Index; et l'hiver, les commandes et les envois.

Tiré de l'article de Denis Barabé et Édith Morin, revue Quatre-Temps, 17(1), pp.55-58.

Voir aussi

Add this

Partager cette page