Menu global

Insectes et autres arthropodes

Anisote de l’érable

Français
Dryocampa rubicunda

Tabs group

Description

On reconnaît facilement ce joli papillon rose et jaune au corps très poilu. Il faut toutefois savoir que sa coloration est variable et qu’il existe des formes pâles, presque blanches. Le mâle est plus petit que la femelle, qui atteint 5,5 cm d’envergure. Les deux sexes se distinguent par leurs antennes : celles du mâle sont plumeuses, celles de la femelle plus filiformes.

La chenille est verte et rayée sur le sens de la longueur. Elle porte deux cornes noires qui ressemblent à des antennes près de la tête rouge cerise. Elle mesure jusqu’à 5,5 cm de long.

Cycle de vie

Les papillons s’accouplent le jour même de leur émergence, et les femelles pondent de 150 à 200 œufs jaune pâle par groupe de 10 à 30 qu’elles déposent sous les feuilles des arbres-hôtes. L’éclosion a lieu après environ deux semaines. Au début, les chenilles grégaires s’alimentent en groupe, mais elles deviennent solitaires au dernier stade larvaire. Les chenilles matures s’enfouissent dans le sol pour se transformer en chrysalides. Selon la latitude et la période de l’année, le papillon apparaît ensuite, ou l’insecte passe l’hiver sous forme de chrysalide pour se transformer en adulte au printemps suivant.

Cette espèce produit deux ou trois générations par année dans le sud de son aire de répartition, et seulement une plus au nord.

Distribution géographique

On trouve l’anisote de l’érable dans l’est de l’Amérique du Nord. Au Canada, ce papillon est présent de la Nouvelle-Écosse jusqu’en Ontario.

Consultez

Add this

Partager cette page