Menu global

Insectes et autres arthropodes

Abeille découpeuse de la luzerne

Français
Megachile rotundata

Groupe d'onglets

Description

Elle est plus petite que nos mégachiles indigènes (de 5 à 9 mm de long plutôt que de 9 à 20). C’est une abeille trapue avec une tête large. Sous l'abdomen de la femelle se trouve une brosse ventrale garnie de poils courts et drus, gris argenté.

Cycle de vie

Les mégachiles adultes émergent des cellules individuelles où elles ont passé l'hiver. L'accouplement a lieu dès la sortie des femelles, qui émergent après les mâles.

La femelle construit elle-même son nid et s'occupe de son approvisionnement en nourriture. Elle peut nicher dans diverses cavités, creuser un nid dans le sol ou utiliser un nichoir.

La femelle construit huit à 12 cellules par nid, selon la longueur de la cavité. Les cellules, disposées bout à bout, sont fabriquées de morceaux de feuilles ou de pétales découpés par l'abeille. Lorsqu'une cellule est complétée, la mégachile la garnit de pollen et de nectar et y pond un œuf. Une fois le nid terminé, l'insecte bouche son extrémité. Chaque femelle peut construire plus d'un nid.

La larve qui sort de l'œuf est blanche. Sa cellule contient assez de nourriture pour assurer son développement. Elle passe l'hiver dans cet abri, à un stade appelé prénymphe (dernier stade de développement de la larve). Au retour des beaux jours, l'insecte se métamorphose en nymphe puis en adulte.

Distribution géographique

Megachile rotundata est une espèce naturalisée très bien établie au Québec. Son utilisation dans diverses cultures favorise sa dispersion dans la province.

Consultez

Add this

Partager cette page