Menu global

Insectes et autres arthropodes

Polyphème d'Amérique

Français
Antheraea polyphemus

Groupe d'onglets

Description

Le polyphème d’Amérique se distingue des autres saturniides par sa coloration variant du brun pâle au brun foncé, parfois rougeâtre ou grisâtre. Chacune de ses ailes présente une petite « fenêtre », dépourvue d’écailles, appelée ocelle. Les ocelles des ailes antérieures, cerclées de jaune clair, sont plus ou moins ovales. Celles des ailes postérieures, bordées de jaune, de bleu foncé et de noir, ressemblent à de gros yeux. L’abdomen est couvert de poils bruns rouges.

À sa sortie de l’œuf, la chenille est jaunâtre. Après quatre mues, elle atteint 8 cm, parfois plus. À cette étape, le corps de la chenille est vert fluorescent. Il présente de fines soies, une série de petites taches orangées et des lignes transverses blanches crémeuses. La tête de la chenille est brune.

Arrivée à maturité, la chenille cesse de se nourrir et prend plusieurs heures pour tisser un cocon. Ce dernier est attaché à la plante-hôte. Dans les régions plus au sud, il peut tomber au sol. Le cocon de soie rigide, souvent entouré de feuilles mortes, est plutôt ovale et gris pale. La chrysalide passe l’hiver en état de dormance, protégée à l'intérieur du cocon. Au printemps suivant, l'adulte émergera.

Distribution géographique

L'insecte est commun presque partout au Québec. L’espèce est rependue en Amérique du Nord jusqu’au nord du Mexique. 

Consultez

Add this

Partager cette page