Menu global

Insectes et autres arthropodes

Mouches noires

Français

Groupe d'onglets

Description

Les simulies sont des petites mouches trapues dont l'envergure varie entre 1,4 et 6 mm. Malgré leur nom, leur couleur varie selon les espèces. Le thorax est arqué et donne aux mouches noires un profil de bossu caractéristique. Les six pattes plutôt courtes sont rayées de bandes blanches chez certaines espèces.

L'abdomen des femelles qui absorbent des repas sanguins est particulièrement extensible. Leurs pièces buccales, courtes et coupantes, sont adaptées pour cisailler la chair et aspirer le sang.

Cycle de vie

Il varie beaucoup selon les espèces. L’œuf, la larve et la nymphe sont aquatiques, alors que l'adulte est aérien. Sauf exception, le développement de ces insectes nécessite la présence d'eau courante.

Les mâles et les femelles s'accouplent au sol peu après leur émergence. Chez la plupart des espèces, la femelle doit absorber un repas de sang pour amener ses œufs à maturité. La ponte s'effectue différemment selon les espèces.

Les œufs mesurent de 0,15 à 0,3 mm de long et ont un renflement sur un des côtés. La larve qui en sort porte sur sa tête une paire de brosses labiales qui s'ouvrent comme des éventails. La larve mature atteint de 4 à 12 mm de long. Son développement nécessite entre six et neuf mues, parfois jusqu'à onze. Elle vit la plupart du temps fixée à un support dans l’eau courante.

Lorsque la larve se transforme en nymphe, elle reste d'abord dans son exuvie, puis elle tisse un cocon de soie de forme variable. Le cocon est fixé à un objet submergé. La nymphe y reste immobile pendant deux à six jours. À l'émergence, l’adulte peut rester immobile à la surface de l'eau ou prendre son envol aussitôt.

Selon les espèces, ces insectes passent l'hiver à l'état d'œufs ou de larves. Au Québec, on compte de deux à quatre générations par année dans le sud et une seule dans le nord.

Add this

Partager cette page