Menu global

Insectes et autres arthropodes

Moustiques

Français

Groupe d'onglets

Description

Les moustiques sont de petits insectes au corps élancé. La tête porte une paire d'antennes formant un V dirigé vers l'avant. Les antennes des femelles sont discrètes, alors que celles des mâles sont plumeuses.

La tête porte aussi une longue « trompe », ou proboscis, caractéristique. Celle de la femelle comporte des pièces buccales très effilées qui lui permettent de percer l'épiderme des vertébrés dont elle aspire le sang. Les pièces buccales du mâle, qui ne pique pas, sont moins rigides.

Cycle de vie

Le cycle vital de ces insectes varie selon les espèces. Chez tous les moustiques, l’oeuf, la larve et la nymphe sont aquatiques, alors que l'adulte est aérien.

L'accouplement a lieu en vol ou dans la végétation. Une fois fécondée, la femelle part en quête d'un repas de sang, source de protéines nécessaire à la formation des oeufs. Quelques jours plus tard, elle pond dans différents milieux aquatiques ou sur le sol humide. De 50 à 300 œufs sont pondus, selon les espèces.

Après l’éclosion, la minuscule larve grandit en passant par quatre stades larvaires. Lorsqu'elle a terminé sa croissance, elle se transforme en nymphe. Celle-ci, beaucoup plus trapue que la larve, a la forme d'une virgule. La nymphe est active, mais il lui arrive de rester immobile juste sous la surface de l'eau. Si elle est dérangée, elle plonge pour échapper aux prédateurs. La nymphe ne se nourrit pas.

L'émergence de l’adulte a lieu à la surface de l'eau. Le moustique reste à la surface jusqu'à ce que ses ailes et son corps sèchent. Les mâles se rassemblent en essaims, et les femelles viennent les rejoindre.

Au Québec, chez la majorité des moustiques, les œufs sont pondus en été et passent l'hiver sous la neige. Ils éclosent tôt au printemps et les larves se développent dans l'eau froide des étangs de fonte des neiges.