Menu global

Insectes et autres arthropodes

Longicorne noir

Français
Monochamus scutellatus

Tabs group

Description

Ce coléoptère se reconnaît à sa couleur noire et à la petite tache blanche formée par son scutellum (partie triangulaire située à la base des élytres). Ses six pattes rougeâtres sont longues et robustes. La femelle est plus grosse que le mâle et ses élytres (ailes durcies) portent souvent des petites taches blanches. Ses antennes dépassent à peine son corps, alors que celles du mâle sont deux fois plus longues que son corps. La longueur de l’insecte, sans les antennes, varie de 13 à 27 mm.

La larve est blanchâtre, sans pattes, et légèrement aplatie. La tête est brune. Elle peut atteindre plus de 4 cm de long.

Cycle de vie

Le développement complet de cet insecte prend généralement deux ans, sauf dans la partie sud de son aire de répartition. Les adultes émergent et s’accouplent au printemps.
Les femelles trouvent une plante-hôte, idéalement sur un site ensoleillé, et pondent leurs oeufs durant l’été dans des fentes qu’elles pratiquent dans l’écorce des troncs de conifères affaiblis ou morts. Les larves qui en sortent creusent des galeries en surface, s’enfonçant plus profondément dans le bois à mesure qu’elles grandissent. Elles hivernent dans leurs galeries la première année. Elles forent encore davantage le bois durant leur deuxième année, formant des galeries en « U » en revenant vers la surface.

Une fois près de la surface, les larves dégagent de l’espace dans le bois pour aménager une cellule où elles passeront l’hiver sous forme de prépupes, puis de pupes.
Les adultes émergent au printemps suivant, après avoir grugé avec leurs fortes mandibules une ouverture circulaire dans l’écorce de l’arbre.

Distribution géographique

On le trouve en Alaska, partout au Canada, et dans une bonne partie des États-Unis. 

Consultez

Add this

Partager cette page