Menu global

Carnet horticole et botanique

Ravageurs et maladies de la pelouse

Français
Ver blanc.
Credit: Jean-Michel Bernard

Bien sûr, une pelouse écologique n'est pas à l'abri de tous les problèmes. Mais avant d'intervenir, prenez le temps d'identifier la source du problème. Il se peut que le dommage ne soit pas le fait d'un ravageur ou d'une maladie, mais un dégât relié à de mauvaises conditions de croissance : compactage du sol, tonte trop courte, accumulation de chaume, sels de déglaçage ou urine de chien. Dans la plupart des cas, vous n'aurez qu'à modifier vos méthodes de culture de façon à ce que vos plantes puissent s'adapter aux différents stress imposés par leur milieu de vie.

Par ailleurs, une pelouse en santé peut supporter la présence d'un certain nombre de parasites sans trop d'inconvénients. Donc, soyez tolérants, intervenez seulement lorsque les ravageurs et les maladies mettent vraiment la santé de la pelouse en péril. Ainsi, les prédateurs et les parasites qui s'attaquent aux ennemis des plantes auront le temps de se mettre à l'œuvre sans que vous ayez à intervenir.

Insectes ravageurs

Vous pouvez retrouver dans votre pelouse deux groupes d'insectes nuisibles :

    • les insectes ravageurs des racines (vers blancs, pyrale des prés)
    • les insectes ravageurs des tiges et du feuillage (punaise velue).

Les dommages d'insectes s'observent d'abord par des zones de gazon jaunies, de formes irrégulières et de dimensions variables. Voici quelques trucs qui pourront vous aider à détecter leur présence.

Là où il y a des dommages, si vous tirez sur le gazon et qu'il s'enlève comme une section de gazon en plaque, les vers blancs sont assurément impliqués. Les dégâts apparaissent généralement en mai et juin et en septembre. Si le gazon s'arrache plutôt comme des cheveux, la pyrale des prés est probablement responsable (larve beige-grisâtre généralement en août et septembre).

En juin et juillet, par temps chaud et sec, il faut être à l'affût de la punaise velue. Un moyen facile de la détecter consiste à frotter vigoureusement les zones de gazon jaunies par temps chaud, sec et ensoleillé. De petits insectes rouges, orangés ou noirs se déplaceront rapidement sur la surface ainsi perturbée.

Maladies

Bien que peu nombreuses, la plupart des maladies graves des gazons sont provoquées par des champignons microscopiques et un diagnostic juste est essentiel à la détermination des moyens de lutte appropriés. Il faut donc bien observer les signes et les symptômes laissés par la maladie (zones suintantes, décoloration, brunissement, présence de mycélium, etc.).

Add this

Partager cette page