Menu global

Carnet horticole et botanique

Insectes et maladies des plantes succulentes

Français
Opuntia lindheimeri var. lindheimeri
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Les plantes succulentes ont généralement peu d’ennemis sauf quelques insectes et certaines maladies résultant de mauvaises conditions de culture. Les insectes ravageurs les plus communs sont les cochenilles farineuses, les cochenilles à carapace, les tétranyques et les cochenilles des racines. Les maladies les plus communes sont la pourriture des racines, la pourriture humide, la pourriture sèche, le blanc et les taches foliaires. Un dépistage rigoureux, une intervention rapide et un suivi sont essentiels pour remédier aux problèmes de façon efficace.

Ravageurs

Cochenilles farineuses

Signes et symptômes

  • Amas blanc d’aspect laineux sur l’apex, dans les crevasses ou à l’aisselle des feuilles;
  • Décoloration et perte de vigueur de la plante.

Solutions

  • Brosser la plante avec un savon insecticide ou une solution d’alcool à 5 %.

Cochenilles à carapace

Signes et symptômes

  • Petits insectes à bouclier surélevé dur et brunâtre sur les tiges et les feuilles;
  • Décoloration et perte de vigueur de la plante.

Solutions

  • Brosser la plante avec un savon insecticide ou une solution d’alcool à 5 %.

Cochenilles des racines

Signes et symptômes

  • Amas blanchâtre d’aspect laineux au collet, sur les racines ou sur le rebord intérieur du pot;
  • Décoloration et perte de vigueur de la plante.

Solutions

  • Nettoyer les racines à l’eau tiède ou avec une solution d’alcool à 5 %, tailler les racines abîmées, puis rempoter dans un terreau drainant.

Tétranyques

Signes et symptômes

  • Taches diffuses jaunâtres sur les feuilles et sur les points de croissance;
  • Présence d’une toile;
  • Organismes à peine visibles à l’œil nu (0,25 mm).

Solutions

  • Augmenter l’humidité de l’air et abaisser la température; nettoyer les parties atteintes avec un jet d’eau puissant ou un savon insecticide

Maladies

Pourriture des racines

Signes et symptômes

  • Arrêt de la croissance, chlorose ou décoloration des feuilles et des tiges;
  • Racines brunes et molles.

Solutions

  • Tailler les racines malades, rempoter dans un terreau plus drainant et diminuer les arrosages

Pourriture humide

Signes et symptômes

  • Taches translucides, foncées ou noirâtres, apparaissant généralement à la base et progressant vers le haut;
  • Ramollissement et affaissement de la plante;
  • Parfois, odeur désagréable.

Solutions

  • Diminuer les arrosages et l’humidité de l’air, augmenter l’aération;
  • Couper et bouturer les parties saines;
  • Rempoter avec un terreau dont la matière organique est bien décomposée.

Pourriture sèche

Signes et symptômes

  • Petites taches foncées sur les tiges;
  • Corps qui pâlit et ramollit;
  • Arrêt de la croissance.

Solutions

  • Rempoter dans un nouveau terreau;
  • Mettre au soleil et diminuer les arrosages.

Blanc

Signes et symptômes

  • Feutrage blanchâtre sur les feuilles et les tiges, devenant plus foncé et faisant dépérir les parties atteintes.

Solutions

  • Augmenter l’aération et diminuer l’humidité;
  • Traiter les parties malades avec une solution à base de bicarbonate de soude.

Taches foliaires

Signes et symptômes

  • Taches plus ou moins circulaires, brunâtres à rougeâtres avec halo plus foncé;
  • Centre de la tache souvent desséché,

Solutions

  • Diminuer l’humidité et augmenter la température;
  • Éliminer les parties malades;
  • Appliquer de la poudre de charbon sur les parties malades qu’il est impossible d’enlever.

Solution d’alcool à 5 % : Mélanger 7 ml d’alcool à friction (70 %) dans 93 ml d’eau.

Savon insecticide : Utiliser un savon insecticide commercial (suivre les recommandations du fabricant) ou 5 ml de savon à vaisselle liquide dilué dans 1 l d’eau. À noter que l’utilisation de savon à vaisselle liquide, au lieu d’un savon insecticide spécialement formulé pour les plantes, augmente les risques de phytotoxicité.

Solution à base de bicarbonate de soude : Dissoudre 5 g (1 c. à thé) de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau et ajouter 5 ml de savon insecticide.

ATTENTION. Évitez d’utiliser de l’huile horticole car certaines espèces y sont particulièrement sensibles. De même, il est préférable d’utiliser le savon insecticide avec parcimonie car il peut causer des brûlures. Avec n’importe quel produit, commencez par l’appliquer sur une petite partie de la plante et attendez quelques jours pour évaluer si la plante y est sensible ou non, avant de traiter la plante au complet. Les risques de phytotoxicité sont plus élevés lorsque les plantes sont stressées (ex. manque d’eau) ou que les températures sont élevées.