Menu global

Carnet horticole et botanique

Insectes et maladies du cyclamen

Français
Cyclamen persicum 'Halios Fuschia Vif Amélioré'
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

La moisissure grise du cyclamen est un problème fréquent. Cette pourriture est causée par un champignon, appartenant au genre Botrytis, qui se développe lorsque le centre de la plante est maintenu trop humide, qu'’il y a une mauvaise circulation d’'air et que la température est fraîche. Cette pourriture se développe à partir de la base des pétioles endommageant rapidement les tiges florales et les feuilles. Il faut enlever et jeter les parties atteintes puis placer la plante dans un endroit plus aéré. Si la plante est trop infectée, il est préférable de la jeter.

La pourriture molle est causée par des bactéries du genre Erwinia qui provoquent une pourriture subite du tubercule. Le plant jaunit, le feuillage flétrit rapidement et le tubercule peut devenir mou. Ce problème est fréquent lorsque le tubercule est enterré trop profondément, que le substrat retient trop l'’humidité, que les températures sont trop chaudes et que la fertilisation est excessive. Lorsque la plante est atteinte, il faut la jeter.

Les tarsonèmes, également connus sous le nom de « mites du cyclamen », et les tétranyques peuvent apparaître surtout lorsque l’'humidité relative de l'’air est trop basse. Les tétranyques sont minuscules mais on peut déceler facilement les fines toiles blanchâtres qui révèlent leur présence. Les tarsonèmes ne sont pas visibles à l’œ'oeil nu. Les symptômes se manifestent par un jaunissement, un enroulement et par une déformation ou une décoloration du feuillage. Il est plus facile de prévenir l’'apparition de ces acariens, en gardant un bon taux d’'humidité dans la pièce, que de remédier au problème car ces ravageurs sont difficiles à éliminer. L’'utilisation d'’un savon insecticide peut aider mais lorsqu'’une plante est sévèrement atteinte, il est souvent préférable de s’'en débarrasser.

D’'autres insectes tels que les thrips qui décolorent et strient le feuillage et les fleurs peuvent également affecter les cyclamens. Il faut d’'abord et avant tout éviter les conditions chaudes et sèches qui favorisent ces ravageurs.

Toxicité

Le tubercule, et possiblement d’'autres parties de la plante, contiennent entre autres des saponines qui sont irritantes et qui peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux sérieux et, potentiellement, une intoxication grave selon la quantité ingérée. Bien que les cas d’'intoxication semblent rares, le tubercule au goût âcre étant dans le sol, il est préférable de garder cette plante hors de portée des enfants.