Menu global

Carnet horticole et botanique

Jeunes arbres : formation

Français
Jeune cerisier du Japon (Prunus subhirtella 'Pendula')
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)

Traditionnellement, de nombreux experts conseillaient une taille de formation sévère dès la plantation (rabattage).

De nos jours, ils préfèrent laisser croître le petit arbre librement pendant quelques années avant d'effectuer une taille légère et respectueuse de son port naturel (éclaircissage).

Sous notre climat, les arbres fruitiers ont besoin d'une structure solide et d'un maximum de soleil durant la courte saison de croissance.

La forme idéale est un axe vertical unique (tronc) autour duquel rayonnent des branches charpentières bien réparties.

  • Durant les trois premières années, laissez l'arbre s'enraciner et laissez les rameaux s'allonger librement.
  • Ne coupez jamais la tête ni le bout des branches! Une fois l'arbre mature, la tête et les rameaux s'inclineront naturellement sous le poids des fruits.
  • À mesure que l'arbre grandit, corrigez simplement les défauts de structure : double flèche, étranglement, gourmands et rejets.
  • Lorsque plusieurs branches se trouvent à la même hauteur sur le tronc (étranglement), conservez la mieux orientée.
  • À chaque année, sélectionnez de nouvelles branches primaires jusqu'à ce que l'arbre atteigne sa hauteur finale, selon son porte-greffe.
  • Conservez des branches primaires bien réparties (en spirale) autour du tronc avec un espacement d'environ 15-30 cm entre elles.
  • Choisissez celles avec un angle d'attachement ouvert (50 à 130°) qui favorise la mise à fruit.
  • Ôtez les branches basses situées à moins de 1 m du sol pour favoriser la croissance en hauteur.
  • Taillez les chicots et le bois mort, malade ou endommagé.

Taille des jeunes arbres fruitiers

Add this

Partager cette page