Menu global

La biodiversité

Français
Céanothe d'Amérique (Ceanothus americanus).
Credit: Jardin botanique de Montréal (Robert Mineau)

La biodiversité, c'est la variété de tout ce qui est vivant sur la Terre. Elle se mesure par la diversité génétique, la diversité des espèces et la diversité écologique.

C'est de la biodiversité dont nous tirons toutes nos ressources naturelles si essentielles à notre survie. Tant notre nourriture que nos vêtements, nos médicaments, nos matériaux de construction et plus encore sont tirés de la nature et très souvent du monde végétal. D'où l'importance de protéger la biodiversité.

C'est dans cet objectif que les Nations Unies ont développé la Convention sur la diversité biologique. Ce traité, qui vise la conservation de la nature, son utilisation durable et le partage équitable des bénéfices issus de son utilisation, est devenue la référence mondiale en matière de conservation.

Au niveau canadien, c'est la Stratégie Canadienne de la Biodiversité qui est le principal traité de conservation de la nature. Ses objectifs ont été approuvés par toutes les provinces et territoires. Cette stratégie a mené à la création de plusieurs organismes pour la biodiversité, dont le Réseau canadien de Conservation de la Flore.

Qu'est-ce que la biodiversité?

Pourquoi la biodiversité est-elle importante? Qu'est-ce que le développement durable?

Il existe trois niveaux dans la diversité biologique, ou biodiversité :

  • la diversité génétique
  • la diversité des espèces
  • la diversité écologique ou des écosystèmes.

La diversité génétique

On la définit comme la variation qui existe entre les individus d'une même espèce.

Elle est causée par l'ensemble des différences entre l'information biologique contenue dans les gènes de chaque individu d'une même population. Elle est essentielle à la survie des populations sauvages et est à la base des processus de sélection naturelle et artificielle.

La diversité des espèces

Souvent considérée comme un synonyme de biodiversité, elle représente le nombre d'espèces existantes dans un milieu donné.

La diversité écologique ou la diversité des écosystèmes

Elle est représentée par l'ensemble des différents milieux et systèmes écologiques ainsi que par les interactions entre les espèces. Les systèmes écologiques ne sont pas fixes. En effet, les composantes d'un écosystème ne sont pas spécifiquement définies, mais sont en constante évolution et varient avec le temps. À cause de leur aspect dynamique, les systèmes écologiques sont plus difficiles à catégoriser que les espèces, mais leur biodiversité est tout aussi importante. Ce sont les écosystèmes naturels qui sont responsables de la régénération des sols, par exemple, ou de la purification des approvisionnements en eau douce et du contrôle climatique.

Ces trois types de diversité sont intimement reliés et forment ensemble la biodiversité. La biodiversité, et sa conservation, ne doit pas être limitée à un seul de ces aspects car chacun de ces éléments forme un maillon de la grande chaîne de la vie.

L'être humain dépend énormément des ressources naturelles pour survivre. En effet, nous tirons de la nature nourriture, vêtements, matériaux de construction, médicaments, matériaux industriels et plus encore. Lorsque la survie de la diversité biologique est en jeu, c'est notre existence même qui est menacée. C'est suite à cette prise de conscience qu'est apparu, dans les années 1980, le concept d'utilisation durable.

Le développement durable vise une utilisation des ressources naturelles qui ne met pas la biodiversité en danger et qui permettra de laisser aux générations futures un monde toujours riche de ses ressources. Il favorise également la découverte des nombreuses possibilités encore inconnues que nous offre la nature.

La biodiversité n'est pas un concept fixe. Depuis l'apparition de la vie, il y a plusieurs millions d'années, le nombre d'espèces, les individus de ces espèces ainsi que les milieux dans lesquels ils ont vécu ont toujours varié en réponse à différents facteurs. En fait, 99 % des espèces qui ont existé sur Terre sont aujourd'hui disparues. Ce qui est nouveau, c'est le rythme rapide de disparition des espèces et la pression croissante exercée sur la biodiversité par une classe bien précise de facteurs: les effets, accidentels ou intentionnels, des activités humaines.

Les activités humaines font depuis longtemps partie des différents facteurs qui modèlent le paysage, et même en vivant dans des sociétés hautement industrialisées, nous sommes un élément actif de la nature, comme toutes les autres espèces. Toutefois, nous avons la capacité technologique unique d'affecter les autres espèces et leurs habitats beaucoup plus que tout autre agent biologique sur la Terre. Tout comme nous avons la capacité intellectuelle et éthique, également unique, de choisir nos actions et de comprendre leurs conséquences. C'est pour cette raison qu'il est de notre responsabilité de comprendre que chacun de nos gestes a des conséquences, et de choisir nos actions avec sagesse.

Les activités humaines, ou les conséquences de celle-ci, qui affectent le plus la biodiversité sont :

  • la destruction des habitats
  • l'introduction d'espèces envahissantes
  • l'introduction de maladies
  • la surexploitation des ressources
  • la pollution
  • les changements climatiques