Menu global

Insectes et autres arthropodes

La punaise des lits : prévention et détection

Français
La punaise des lits est un ectoparasite de l’être humain, c’est-à-dire qu’elle vit sur l’être humain ou à proximité.
Crédit photo : Public Health Image Library (Piotr Naskrecki)

La punaise des lits vit généralement en petits groupes et passe ses journées cachée dans les fentes et les fissures des habitations. On la trouve aussi dans les meubles, les matelas, les cadres de portes et de fenêtres, les tableaux ainsi que les interrupteurs électriques.

La prévention

La meilleure arme pour combattre la punaise des lits est l’information et la prévention. Voici quelques pistes de solution :

  • Examinez méticuleusement tout article qui entre dans votre maison. Dans le doute, abstenez-vous
  • Évitez l’achat de matelas usagés.
  • Inspectez attentivement les meubles, les vêtements et les livres de seconde main.
  • Calfeutrez les fissures et interstices des murs et des planchers, sans oublier les trous par lesquels la tuyauterie et le filage traversent les murs.
  • Garder à l’esprit que les lieux publics (hôtels, résidences, hôpitaux, salles de cinéma, aéroports, gares, trains, autobus, taxis) peuvent servir de refuges temporaires à la punaise des lits. Celle-ci peut se cacher dans les vêtements, les bagages et les effets personnels et être ainsi transportée d’un endroit à un autre sans qu’il y paraisse.
  • Inspectez vos valises, au retour d’un voyage. Si nécessaire, nettoyez-les à l’aide d’un aspirateur (débarrassez-vous alors rapidement du sac après l’avoir placé dans un sac de plastique étanche).

La détection

La punaise des lits est un insecte nocturne et il est rare de l’apercevoir le jour, dans des espaces à aire ouverte. Pour savoir si elle a élu domicile dans votre demeure :

  • Recherchez tant les stades immatures que les adultes. Des amas d’œufs jaunâtres ou encore des exuvies (enveloppes séchées et translucides laissées après la mue) sont autant d’indices de sa présence.
  • Puisque les punaises sont lucifuges, c’est-à-dire qu’elles ont peur de la lumière, une lampe de poche à haute intensité lumineuse peut aider à les faire sortir de leurs refuges. Attrapez-les alors à l’aide d’un aspirateur.
  • La présence de punaises adultes dans une pièce est souvent associée à une odeur particulière, qui rappelle à certaines personnes les framboises fraîches. D’autres individus perçoivent plutôt une odeur sucrée peu agréable.
  • Dans les endroits fréquentés par la punaise des lits, on trouve souvent de petites taches rougeâtres, sèches ou visqueuses. Il s’agit de sang régurgité par les punaises adultes.

Ce que vous devez savoir

  • Considérant le comportement grégaire, la recherche d’abris communs et la présence de glandes odorantes chez la punaise des lits, il est vraisemblable de croire que celle-ci dispose d’un système de communication complexe. La chimie et le mode d’action de ce système sont encore peu connus, mais on sait que l’insecte produit une phéromone d'agrégation, c’est-à-dire une substance odorante qui incite au regroupement, et une phéromone d’alarme qui avertit les autres punaises d’un danger immédiat.
  • Des chiens sont dressés pour dépister la punaise des lits. Ces fidèles amis de l’homme sont performants : ils peuvent inspecter une chambre d’hôtel en une minute avec un taux de succès de 90 %, et détecter même de très faibles infestations!

Add this

Partager cette page