Menu global

Insectes et autres arthropodes

La punaise des lits : propagation et contrôle

Français
En moyenne, une punaise des lits progresse à une vitesse de 126 cm par minute.
Crédit photo : Public Health Image Library (Piotr Naskrecki)

La punaise des lits profite généralement des déplacements humains pour infester de nouveaux milieux. Dans certains cas, le rat peut aussi la propager. La punaise des lits ne vole pas. Elle peut toutefois se déplacer sur de bonnes distances : par exemple, passer du premier au cinquième étage d’une maison ou d’une extrémité d’un corridor à l’autre. Elle grimpe aussi aux murs et aux plafonds.

Le traitement

Éliminer la punaise des lits n’est pas une mince tâche. La meilleure façon d’y parvenir est de faire appel à un exterminateur compétent, un spécialiste en gestion parasitaire. Ce professionnel inspectera et traitera votre maison de façon rapide et efficace, et vous proposera des actions immédiates afin de maximiser le traitement et de minimiser la quantité d'insecticide utilisée. Cela dit, deux ou trois traitements peuvent s’avérer nécessaires : la punaise des lits est rarement éliminée lors d’une première visite.

Afin de favoriser l’efficacité d’un traitement, voici quelques mesures efficaces que vous pouvez prendre :

  • Les œufs et les larves des premiers stades sont minuscules. Ils peuvent être cachés dans les coutures et les plis du matelas. Vérifiez ces endroits attentivement. Pour éviter l’utilisation de pesticides sur le lit, utilisez une machine à nettoyer à la vapeur qui permet de déloger les larves et de tuer les œufs.
  • Procurez-vous une housse dotée d’une fermeture éclair (ex. : housse anti-acariens). Celle-ci protègera votre matelas contre de possibles ré-infestations.
  • Éloignez le lit des murs et des meubles environnants.
  • Passez l’aspirateur au moins deux fois par semaine dans toute la maison. Fermez hermétiquement le sac de l’aspirateur et débarrassez-vous-en rapidement. S’il s’agit d’un aspirateur sans sac, videz son contenu dans un sac de plastique étanche et jetez-le aux ordures.
  • Si plusieurs pièces ou appartements sont infestés par des punaises, tentez de découvrir par quels orifices ou interstices celles-ci se faufilent.
  • Minimisez le nombre d’objets décoratifs (cadres, tableaux, petites boîtes…), ceux-ci sont susceptibles d’offrir des cachettes aux punaises. Désencombrez les pièces.
  • Nettoyez toute la literie et les vêtements à l’eau chaude puis séchez-les à la sécheuse (au cycle le plus chaud) pour au moins 30 minutes. Gardez-les ensuite dans des sacs hermétiques jusqu’à la disparition de toutes les punaises.
  • Il est souvent nécessaire de se débarrasser des objets et du mobilier contaminé tels le matelas et la structure du lit. Si vous jetez ces objets, assurez-vous de les emballer convenablement (sac de plastique étanche). Cela évitera que des punaises ne s’évadent lors du transport et ne s’installent ailleurs. Rendez ces objets inutilisables (ex : déchirez le tissu du matelas) afin d’éviter que d’autres personnes ne s’en servent.
  • Évitez de régler le problème en appliquant vous-même des insecticides. Une mauvaise utilisation de ces produits contribue à disperser les punaises des lits ailleurs dans le logement et augmente la résistance de l’insecte aux produits utilisés. Elle accroît aussi les risques pour la santé des occupants. Les insecticides doivent être appliqués seulement par un exterminateur compétent.

Ce que vous devez savoir

Si une maison abrite des chauves-souris, la punaise de la chauve-souris (C. pilosellus) peut également s’y retrouver. C. pilosellus est un ectoparasite exclusif aux chauves-souris. Toutefois, il est possible que cette punaise quitte son hôte et recherche l’être humain pour se nourrir. Comme la punaise des lits, elle ne transmet pas de maladies. D’un simple coup d’œil, il est difficile de différencier la punaise de la chauve-souris de la punaise des lits. Le cycle de vie des deux espèces est également très similaire. Les infestations de la punaise de la chauve-souris sont généralement moins importantes que celles de la punaise des lits. Pour y mettre un terme, il est préférable de demander l’aide d’un exterminateur. Celui-ci localisera d’abord l’endroit où se trouvent les chauves-souris. Puis, il délogera ces dernières et, si nécessaire, il traitera à l’aide d’un insecticide le lieu où elles se tenaient. Enfin, il s’occupera d’éradiquer les punaises dans les autres espaces susceptibles d’avoir été infestés.

Add this

Partager cette page