Menu global

Insectes et autres arthropodes

La toile d’araignée

Français
Toile d’Araneidae, Québec, Canada.
Credit: Insectarium de Montréal (Gilles Murray)

La toile orbiculaire des araignées est un piège passif efficace, destiné à capturer les insectes. Ces derniers, qui n'ont rien vu du guet-apens, restent collés aux fils de soie jusqu'à ce que l'araignée vienne les paralyser et les manger. La plupart de ces toiles sont tissées par les espèces de la famille des Araneidae.

Les fils de la toile ne sont pas tous collants. C’est le cas des fils formant les rayons. Seule la soie qui forme la spirale est enduite d'une substance adhésive. Les vibrations produites par la proie qui se débat pour se libérer de la toile alertent l’araignée. Celle-ci possède sur ses pattes, des poils spéciaux anti-adhésifs et se déplace uniquement sur les fils non collants évitant ainsi d’être prise à son propre piège.

Certaines araignées produisent des fils de soie constitués du matériau le plus résistant connu sur la planète. À épaisseur égale, ces fils sont plus solides que l'acier! Leur élasticité est tout aussi remarquable, puisqu'on peut les étirer sur deux fois leur longueur sans les briser.

Add this

Partager cette page