Menu global

Insectes et autres arthropodes

L’araignée

Français
L'araignée est un arachnide. Son corps, divisé en deux parties, est muni de quatre paires de pattes.
Credit: Insectarium de Montréal (Claude Pilon)

Les araignées ont un corps divisé en deux parties : le « céphalothorax » (tête et thorax fusionnés) et l'abdomen. Elles ont huit pattes, tandis que les insectes en ont six. Elles n'ont ni ailes ni antennes. Au bout de leur abdomen se trouvent les « filières », d'où proviennent les fils de soie qui servent à fabriquer la toile, les abris et les sacs contenant les œufs. Les femelles sont généralement plus grosses que les mâles.

Parties du corps d'une araignée.

Chélicères d'araignée ouvertes. Les araignées ont plusieurs yeux simples (souvent huit) placés de façon variable sur leur tête. La plupart ne voient pas très bien. Elles s'orientent plutôt grâce à des poils très sensibles, appelés trichobotries, situés sur leurs pattes. Leurs pièces buccales sont composées des chélicères, qui se terminent par un crochet, et des palpes, ou « pédipalpes », qui servent à sentir et à manipuler les proies.

En outre, les araignées sont incapables de mâcher ou d'absorber des aliments solides. Pour se nourrir, elles doivent liquéfier leur repas avant de l'ingérer. Elles injectent des liquides digestifs dans le corps de leur proie paralysée et en sucent ensuite le contenu, ne laissant qu'un exosquelette vide.