Menu global

Insectes et autres arthropodes

Les araignées

Français
Généralement, l’araignée femelle pond ses œufs dans un sac de soie. Elle le transporte avec elle (1) ou le dissimule dans son milieu (2). Selon les espèces, la femelle produira un ou plusieurs sacs. Les oeufs écloront quelques semaines après la ponte (3), ou au printemps suivant chez les espèces qui passent l'hiver sous cette forme.
Credit: Insectarium de Montréal (Claude Pilon)

Les araignées, comme les scorpions, les pseudoscorpions et les acariens font partie de la classe des Arachnides. On compte environ 40 000 espèces d’araignées dans le monde, dont près de 700 au Québec. Les spécialistes estiment que plusieurs autres espèces restent à découvrir.

Cycle de vie

Le cycle vital des araignées varie selon les espèces. Ces arthropodes ne subissent pas de métamorphose. Les jeunes, aussi appelés juvéniles, ressemblent aux adultes en plus petit. Comme les insectes, les araignées grandissent en changeant de « peau » lors de la mue. L’exosquelette se déchire sur la partie dorsale et l'araignée en sort en s'aidant de ses pattes. Le nombre de mues est différent selon les espèces.

Rôles écologiques

Les araignées sont des prédateurs voraces et consomment d’importantes quantités d’insectes. En s’alimentant, elles régularisent les populations et assurent une forme de contrôle biologique dans plusieurs milieux naturels et agricoles. Elles jouent, par surcroît, un rôle important dans le contrôle des insectes nuisibles.

Habitat

Les araignées sont présentes partout dans la nature. Plusieurs espèces vivent toutefois à l'intérieur des habitations ou sur les bâtiments. Les araignées qui vivent à proximité de l'homme en utilisant ses jardins comme habitats ou lieu de nidification sont qualifiées de synanthropes.

Add this

Partager cette page