Menu global

Les Perséides en 2012

Français

Deux facteurs astronomiques jouent en défaveur des Perséides en 2012. D'abord, la période où les météores sont les plus abondants se produira en plein jour pour les observateurs de l'Est de l'Amérique du Nord : en effet, le maximum d'activité de cette pluie est attendu vers 8 heures, heure avancée de l'Est, le matin du 12 août. Pour nous, c'est donc la nuit du 11 au 12 août qui sera la plus proche de ce maximum. Toutefois, après une heure du matin, il faudra composer avec la présence du croissant de Lune, dont la lumière voilera les météores les plus faibles.

Mais la situation n'est pas catastrophique, et à moins que vous ne vous trouviez sous un ciel complètement dépourvu de pollution lumineuse, le lever de la Lune n'aura que peu d'impact pour vous. Vers la fin de la nuit du 11 au 12 août, le radiant de la pluie (le point du ciel, situé dans la constellation de Persée, d'où semblent émaner les météores) sera à son plus haut dans le ciel. Nous ne serons alors qu'à quelques heures du maximum, et on peut s'attendre à compter une trentaine d'étoiles filantes à l'heure sous un ciel bien dégagé et raisonnablement sombre. Si la météo refuse de collaborer, sachez que les nuits qui précèdent et qui suivent sont également à considérer, mais que les comptes de météores chutent rapidement à mesure qu'on s'éloigne du maximum.

Suivez les conseils sur la page Observation des étoiles filantes pour une observation amusante, enrichissante et sécuritaire.

Préparez vos listes de vœux, et bonnes observations!

Add this

Partager cette page