Menu global

Insectes et autres arthropodes

L’importance écologique des fourmis

Français
Camponotus sp., Québec, Canada.
Credit: Insectarium de Montréal (René Limoges)

Les fourmis sont parmi les insectes les plus nombreux de la planète. On estime leur population totale à environ un quadrillion, soit 1 000 000 000 000 000. Un insecte sur mille serait une fourmi! Leur nombre compense largement leur petitesse. Leur présence dans la nature et leurs actions sur l’environnement sont essentielles au bon fonctionnement des milieux qu’elles habitent.

Des nettoyeurs efficaces!

Les fourmis jouent un rôle de décomposeur en se nourrissant de déchets organiques, d'insectes ou d'autres animaux morts. Ce sont des nettoyeurs de l’environnement. Les fourmis charpentières, qui font leurs nids dans le bois mort ou malade, accélèrent considérablement le processus de décomposition de cette matière ligneuse. Après le passage des fourmis, des champignons et des bactéries s'installent partout dans les galeries et dégradent la lignine et la cellulose sur de grandes surfaces.

Elles mangent et se font manger

Les fourmis sont prédatrices d’autres insectes et de leurs œufs. Dans leur habitat naturel, elles constituent une source de nourriture pour de nombreux invertébrés et vertébrés dont les pics et autres oiseaux insectivores. Les ours s'attaquent aux arbres abritant des nids de fourmis charpentières pour manger les larves et les nymphes.

Des laboureurs de première ligne

En creusant des galeries et des tunnels, les fourmis contribuent à l’aération du sol. Elles brassent efficacement la terre en transportant des particules et des petits cailloux en surface. Comme plusieurs autres espèces de fourmis, les fourmis charpentières sont aussi des laboureurs efficaces.