Menu global

Carnet horticole et botanique

Maladies de l'olivier de Bohême

Français
Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia)
Credit: Jardin botanique de Montréal (Robert Mineau)  

De quoi se meurent des branches entières d'un olivier de Bohême?

Qu'y a-t-il à faire pour le sauver?

Les maladies causant le dépérissement graduel de l'olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) sont souvent causées par des champignons.

La plus commune est la flétrissure verticillienne causée par des champignons qui vivent dans le sol (Verticillium albo-atrum, Verticillium dahliae). Ils pénètrent dans l'arbre par des blessures au niveau des racines puis sont transportés par la sève dans tout le système vasculaire. Leur développement obstrue peu à peu les vaisseaux conducteurs, causant le flétrissement soudain du feuillage, suivi du dessèchement des rameaux et des branches

Pour en être certain : écorcez une branche infectée pour observer s'il y a des stries longitudinales verdâtres ou brunâtres dans l'aubier; en coupe transversale, les stries forment des cernes ou des pointillés sur les anneaux de croissance.

Que faire?

  • Plantez l'olivier dans un sol léger qui se draine bien.
  • Maintenez sa vigueur par une fertilisation équilibrée.
  • Taillez les branches mortes ou malades. Désinfectez les outils entre chaque coupe avec de l’alcool à friction.
  • Arrachez et détruisez les arbres sévèrement atteints.
  • Ne replantez pas d'olivier de Bohême au même endroit!

Add this

Partager cette page