Menu global

Carnet horticole et botanique

Matière organique

Français
Bac à compost
Credit: kristyhall

La matière organique est certainement le constituant le plus important du sol. Elle sert de nourriture et de milieu de vie à la flore et à la faune du sol. Sous l'action des micro-organismes, elle libère les éléments nutritifs essentiels aux végétaux.

Sous forme d'humus, elle lie les particules de sol entre elles, ce qui permet de former des agrégats stables et d'améliorer la structure du sol.

L'analyse de sol permet de connaître avec précision le taux de matière organique qu'il contient. Un sol en santé doit contenir au moins 5 % de matière organique.

Le compost et le fumier composté sont les principales sources de matière organique. Les quantités à appliquer dépendent des résultats de l'analyse de sol et des besoins des plantes que l'on désire cultiver.

Humus

Sous l'action des organismes vivants du sol, la matière organique est transformée. Il en résulte une libération rapide d'éléments nutritifs (processus de minéralisation) et la formation d'humus (processus d'humification).

Minéralisation : Par ce processus, la matière organique est décomposée en éléments nutritifs directement assimilables par les plantes.

Humification : Par ce processus, la matière organique est transformée en un produit brun foncé à noir qui dégage une odeur de sous-bois. Il s'agit de l'humus. L'humus est minéralisé à son tour, mais très lentement. Les plantes ont ainsi accès à de petites quantités d'éléments nutritifs, sur une longue période de temps.