Menu global

Méthodes d’ensemencement

Français
Tapis d'ail des bois
Crédit photo : Biodôme de Montréal

Deux façons d’ensemencer : en sillons ou en parcelles

Quel que soit le dispositif choisi, il est essentiel de bien marquer le site d’ensemencement, question de retrouver ses semis! Nouez des rubans voyants à des branches ou appliquez de la peinture sur les arbres à proximité du site choisi afin de retrouver aisément en toute saison. Rappelons-nous que les semis lèveront un an seulement après l’ensemencement, et que les plants d’ail des bois ne sont visibles qu’environ un mois par année, en mai. Les techniques d’ensemencement suggérées ici vous serviront de guides, mais ne remplaceront jamais votre expérience… Il est important de les adapter au site choisi.

En sillons

Simple à réaliser, l’ensemencement en sillons permet de suivre facilement la croissance des plants. Afin de bien répartir les graines dans l’habitat potentiel identifié, on peut préparer plusieurs sillons. L’emplacement de chacun doit être marqué. Il suffit ensuite de séparer son lot de semences en paquets de 50 graines, et d’en semer un paquet par sillon. La longueur idéale pour un sillon? Un mètre. Repoussez d’abord la litière sur le côté puis, à l’aide d’un râteau ou d’une truelle, creusez un sillon étroit (2 ou 3 cm de largeur et 1 cm de profondeur). Placez un marqueur à chaque bout du sillon (un petit marqueur plastifié de couleur vive fourni dans les pots vendus par les pépiniéristes). Semez ensuite les graines le long du sillon et recouvrez d’une mince couche au sol (1cm). Après une légère pression du sol, replacez la litière. Si, après quelques années, vous observez que les plants sont trop rapprochés, il vous sera facile d’en transplanter quelques-uns ailleurs dans votre boisé, sans déranger l’ensemble.

En parcelles

L’ensemencement en petites parcelles permet de répartir davantage son lot de graines dans l’habitat potentiel. Toutefois, la croissance des plants devient plus difficile à suivre. Établissez d’abord un transect : étalez un ruban de 10 mètres et disposez tous les mètres une petite parcelle. Chaque parcelle carrée d’une surface de 10 cm X 10 cm, peut recevoir une dizaine de graines. Placez un petit marqueur plastifié à un coin de la parcelle et, à l’aide d’une truelle, repoussez la litière de côté. On ameublit ensuite le sol en surface et on répartit les graines. Couvrez d’une mince couche de sol (1cm), pressez légèrement et replacez la litière.

Add this

Partager cette page