Menu global

Mise en garde importante pour vos observations

Français
Il ne faut jamais regarder directement le Soleil, à moins de placer un filtre approprié entre ses yeux et le Soleil.
Crédit photo : Espace pour la vie (Planétarium Rio Tinto Alcan)

Attention à vos yeux!

Il ne faut jamais regarder directement le Soleil, à moins de placer un filtre approprié entre ses yeux et le Soleil. Les seuls filtres vraiment efficaces et sécuritaires sont :

  • les filtres spécialement conçus et homologués pour l'observation sécuritaire du Soleil, disponibles dans les boutiques d'astronomie;
  • les lunette spéciales conçues pour l’observation des éclipses de Soleil (les professionnels de la vision du Québec vous les offrent gratuitement au Planétarium Rio Tinto Alcan, le 21 août 2017);
  • les verres de soudeur #14 (n'utilisez pas de nuance plus claire!), disponibles dans certaines quincailleries.

Recherchez des filtres conformes à la norme ISO 12312-2:2015

L'intense luminosité de la surface du Soleil représente un grave danger pour la rétine et en particulier sa partie centrale que l'on appelle la macula. Située en plein centre de notre champ de vision, cette zone sensible et perfectionnée de l'oeil sera le site d'absorption maximum de l'énergie solaire : en se transformant en chaleur, celle-ci provoquera une brûlure des cellules rétiniennes. Une brûlure de la rétine ne s'accompagne d'aucune douleur et les cellules détruites ne se régénèrent jamais. Vous trouverez sur cette page (en anglais) des exemples de dommages à la rétine causés par l'observation du Soleil sans protection adéquate.

Un filtre solaire adéquat doit diminuer les rayons infrarouges et ultraviolets sous le seuil sécuritaire, et ne laisser passer que 0,001 % de la lumière visible (densité optique de 5). Or, certains « filtres » ou « systèmes », qui semblent réduire la lumière visible à un niveau tolérable, laissent toutefois passer presque totalement les dangereux rayons infrarouges ou ultraviolets.

On doit donc proscrire complètement :

  • Les lunettes de Soleil (même très dispendieuses);
  • Les films négatifs couleurs exposés à la lumière et développés;
  • Les films à diapositives non exposés et développés;
  • Les disques compacts;
  • Les plaques de verre enduites de suie;
  • Les filtres polarisants croisés;
  • Les acétates de couleur;
  • Tout autre filtre non conçu pour l'observation sécuritaire du Soleil!

Add this

Partager cette page