Menu global

Mon jardin

pivoinerie martinus

Année

2017

Témoignage

je suis heureux de faire partie de votre projet

merci
martinus

Emplacement du jardin

ST-STANISLAS DE KOSTKA

Certifications

Logo certification biodiversity garden.

Jardin pour la biodiversité

Diversifier les plantes du jardin
Avoir au moins une plante indigène du Québec dans son jardin
Entretenir son jardin de façon écologique, être tolérant avec les insectes et n'utiliser aucun pesticide
Réduire la surface gazonnée et augmenter la superficie des plates-bandes
Intégrer des espèces indigènes au Québec dans l’aménagement
Fournir une source d’eau saine et accessible pour la faune
Logo certification birds garden.

Jardin pour les oiseaux

Fournir un abri aux oiseaux
Fournir une source de nourriture variée et en toute saison
Fournir une source d'eau propre et peu profonde en toute saison
Créer une zone sécuritaire pour les oiseaux (chats et fenêtres)
Remplacer les espèces exotiques par des végétaux indigènes
Réduire la surface gazonnée et augmenter la superficie des plates-bandes
Favoriser les espèces indigènes au Québec dans l’aménagement
Ajouter des mangeoires ou des cages à suif comme source de nourriture complémentaire
Logo certification monarchs oasis.

Oasis pour les monarques

Choisir l'endroit adéquat pour créer le jardin à papillons: un endroit calme, à l'abri du vent et ensoleillé
Planter les végétaux adéquats : asclépiades et plantes nectarifères
Entretenir le jardin de façon écologique : choisir des végétaux adaptés, employer du compost, utiliser l’eau judicieusement, être tolérant avec les insectes, déloger les ravageurs avec un jet d’eau ou manuellement, etc.
Aménager une parcelle de sable humide entre les massifs qui permet aux papillons de trouver les sels minéraux qui leur sont nécessaires
Diversifier les plantes pour assurer une floraison prolongée
Réduire la surface gazonnée et augmenter la superficie des plates-bandes
Favoriser des espèces indigènes au Québec dans l’aménagement
Logo certification edible garden

Jardin nourricier

Cultiver une diversité de plantes comestibles (légumes, fines herbes, fleurs comestibles ou petits fruits), selon l’espace disponible
Intégrer à l’aménagement une diversité de végétaux qui fournissent une source de nourriture variée tout au long de la saison pour la faune utile (insectes pollinisateurs, oiseaux, etc.).
Entretenir le jardin de façon écologique : choisir des végétaux adaptés, employer du compost, utiliser l’eau judicieusement, faire preuve de tolérance, etc.
Intégrer, autant que possible, des espèces indigènes au Québec à l’aménagement
Cultiver des variétés patrimoniales ou ancestrales pour favoriser la biodiversité alimentaire
Pratiquer, si possible, la rotation des cultures