Menu global

Carnet horticole et botanique

Multiplication des plantes succulentes

Français
On peut multiplier les plantes succulentes de façon végétative
Credit: Jardin botanique de Montréal (Les Amis du JBM, (SAJIB))

On peut multiplier les plantes succulentes de façon végétative (boutures, division ou séparation des rejets) ou par semis. Le semis s’effectue de la même façon que pour les autres végétaux.

Contrairement aux autres plantes, la blessure générée par la coupe lors du bouturage doit absolument sécher, pendant quelques jours pour les petits spécimens à quelques semaines pour les gros, avant de rempoter la bouture. Cette période de séchage permet à la blessure de bien se cicatriser. La plaie peut aussi être recouverte d’une poudre de charbon pour favoriser la cicatrisation. Les boutures sont ensuite mises en pot dans un mélange de terreau légèrement humide, composé, par exemple, de 1 partie de tourbe de sphaigne finement broyée, 1 partie de perlite et 2 parties de sable grossier. L’utilisation d’une poudre d’enracinement peut être bénéfique pour certaines espèces, mais n’est pas essentielle. Les boutures empotées doivent être placées à une température de 16 °C ou plus et à l’abri du soleil. On doit aussi éviter d’arroser durant la période d’enracinement qui peut prendre de quelques semaines à quelques mois, voire même plus d’une année pour les gros spécimens. On sait qu’une plante est enracinée lorsqu’elle reprend sa croissance.