Menu global

Jardin botanique

Français

André Poliquin remporte les honneurs au Rendez-vous horticole 2018 du Jardin botanique

Montréal, le 25 mai 2018 - 

Cette année, le grand lauréat du Prix Henry-Teuscher, décerné dans le cadre du 21e Rendez-vous horticole du Jardin de botanique de Montréal, est un communicateur scientifique curieux, un chercheur chevronné, un jardinier enthousiaste et un collectionneur de livres comme de plantes. Biologiste de formation, André Poliquin est en effet un passionné d’horticulture, reconnu tant au Québec qu’à l’étranger pour ses connaissances approfondies des plantes, dont les clématites, les roses et les orchidées.

Dès 1987, son intérêt pour les orchidées l’amène à participer à de multiples expositions horticoles à travers le Québec. Puis, en 1989, il accepte le poste de président des Orchidophiles de Montréal et, à ce titre, dirige l’exposition internationale d’Orchidées de Montréal Orchidexpo jusqu’en 2017. Aujourd’hui président d’honneur de l’organisme, il continue de soutenir l’événement considéré comme l’une des expositions les plus importantes au Canada et dans le nord-est de l’Amérique. Membre de plusieurs sociétés d’orchidophilie en France, en Belgique, au Royaume-Uni et aux États-Unis et représentant canadien de l’A.O.S., monsieur Poliquin a su créer de précieux liens avec les grands noms de l’orchidophilie.

 

André Poliquin adore aussi les roses et ce n’est pas sans raison qu’il est devenu membre de la Société des Roses du Québec dès sa création et qu’il en accepte la présidence en 2000. Il organise le transfert des activités de la Société dans les locaux du Jardin botanique de Montréal et depuis, l’exposition annuelle Rosexpo y est présentée chaque année.

Au fil des ans, il a publié plusieurs articles de vulgarisation ainsi que des articles scientifiques, présenté des chroniques radiophoniques et télévisuelles et donné de nombreuses conférences sur ces divers sujets. Il a également publié un livre sur la culture des clématites au Québec, un second sur la culture des orchidées Phalaenopsis, et a collaboré avec d’autres auteurs à la publication d’ouvrages sur les orchidées.

Maintenant à la retraite, il se consacre entièrement à sa passion. Il voyage autour du globe à la recherche de nouvelles plantes, il rencontre des producteurs et des hybrideurs renommés, visite les plus beaux jardins et découvre les plus importantes collections et expositions internationales. Hybrideur à ses heures, il a produit quelques nouveaux cultivars dont le plus célèbre est le Buxus sempervirens ‘Mont-Bruno’.

 

Le prix Henry-Teuscher d’hier à aujourd’hui

Horticulteur, botaniste et architecte paysagiste visionnaire et passionné, Henry Teuscher (1891-1984) fut l’architecte concepteur du Jardin botanique de Montréal. Proche collaborateur du Frère Marie-Victorin, on lui doit la conception de plusieurs serres d’exposition et l’existence de certaines grandes collections végétales du Jardin. Depuis sa création en 1999, le prix Henry-Teuscher a tour à tour été décerné à : Yves Gagnon (2017), Bertrand Dumont (2016), Claude Vallée (2015), Albert Mondor (2014); Isabelle Dupras (2013); Francis H. Cabot (2012, à titre posthume); Hélène Leclerc (2011); Jacques-André Rioux (2010); Elsie Reford et Alexander Reford (2009); Jean-Claude Vigor (2008); Émile Jacqmain (2007); Fred Oehmichen (2006); Daniel A. Séguin (2005); Gaëtan Hamel (2004); Milan B. Havlin (2003); Henri et Camille Perron (2002); Wilfrid Meloche (2001); Roger Van den Hende (2000) et Tony Huber (1999).

À propos d’Espace pour la vie

Espace pour la vie regroupe sur un même site le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces quatre institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles amorcent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.

- 30 -
Français

Les arts s’invitent au Jardin

Montréal, le 23 mai 2018 - 

Espace pour la vie lève le mystère sur la nouvelle programmation de la 5édition d’un de ses événements phares de l’été : Les arts s’invitent au Jardin. Cette année, la direction artistique de cette mouture très attendue du public est assurée par Monique Giroux, une passionnée de musique francophone, doublée d’une virtuose lorsqu’il s’agit de dénicher des artistes émergents. L’événement qui se déroulera au Jardin botanique tous les dimanches, à 14 h, du 1er juillet au 2 septembre, présentera dix artistes, majoritairement auteurs-compositeurs-interprètes, dans une mixité de couleurs et de styles musicaux. Ce concept unique, qui fleurit sous l’inspiration de sa nouvelle directrice artistique, fait une place de choix aux artistes d’ici et d’ailleurs. Chacun à leur manière, ils proposent au public une version intimiste de leur répertoire, une musique dénuée d’arrangements complexes pour mieux habiter la nature à travers les arts.

« J’entends déjà chacun des artistes à l’affiche de cette saison, au diapason et en harmonie avec la formidable nature du Jardin. À travers les thèmes chantés par les invités et le rythme de leurs chansons nous nous offrirons un répit édifiant au cœur d’un été montréalais qu’on espère joli » affirme Monique Giroux, directrice artistique de l’événement Les arts s’invitent au Jardin 2018.

 

Quand la nature et les arts ne font qu’un

Chaque représentation sera l’occasion de s’imprégner de la nature et de ce délicieux moment d’intimité musicale pour puiser à même l’essence d’une mélodie, d’un texte ou d’une chanson. Les artistes vous feront découvrir ou redécouvrir leur répertoire au gré d’une musicalité simple et chaleureuse dans un décor de nature à vous plaire.

 

En avant-première ou en rappel : la nature

Prévoyez une heure ou deux, avant ou après les concerts intimes, pour découvrir le magnifique spectacle des pivoines, des iris, des lis, des roses et des hémérocalles du Jardin. Déambulez au cœur de ses jardins thématiques et laissez-vous saisir par leur impressionnante authenticité.

 

À savoir
Les prestations sont gratuites à l’achat d’un billet d’entrée au Jardin botanique.

Les chaises sont exceptionnellement permises sur le site.

Les spectacles seront annulés en cas de conditions météorologiques extrêmes.

Pour consulter la programmation : http://calendrier.espacepourlavie.ca/les-arts-sinvitent-au-jardin.

 

  Les 10 artistes qui harmoniseront les arts et la nature au gré de leur propre musicalité

 

DATE

ARTISTE

1er juillet

Ala.Ni ouvre magnifiquement la saison en faisant vibrer sa voix chaleureuse

8 juillet

Sylvie Paquette partage avec nous son amour infini des mots et de la musique

15 juillet

Moran marie le son rauque de sa voix et de ses mots à l’espace naturellement théâtral du Jardin

22 juillet

Pomme ne pouvait rêver d’un site plus enchanteur pour livrer ses chansons fragiles où s’affichent les tourments du cœur et des sens.   

29 juillet

Les Hay Babies entremêlent leurs accents afin de créer une savoureuse recette musicale aux sonorités indie-folk. 

5 août

Sarah Toussaint-Léveillé fera résonner son rire, son cœur et ses images de musique dans l’éblouissante nature du Jardin botanique.

12 août

Marie Denise Pelletier fait vibrer sa voix riche et son talent d’interprète pour nous faire découvrir son Claude Léveillé.

19 août

Émile Bilodeau s’impose comme le porte-étendard d’une superbe frénésie de renouveau.

26 août

Bïa profite de la nature et des beautés du Jardin pour nous livrer ses plus belles compositions et interprétations.

2 septembre

Pierre Flynn clôture la saison de belle façon avec son plus récent spectacle, intitulé Sur la terre, une prestation au nom prédestiné.

 

La nature nous habite
En 2018, Espace pour la vie porte son regard sur les multiples façons d’habiter notre planète : source d’inspiration pour les uns, invitation à la réflexion et au dialogue pour les autres jusqu’à la mobilisation citoyenne. Cette année à Espace pour la vie, la nature nous habite plus que jamais!

 

À propos d’Espace pour la vie

Espace pour la vie regroupe sur un même site le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium Rio Tinto Alcan. Ces quatre institutions prestigieuses de la Ville de Montréal forment le plus important complexe en sciences de la nature au Canada. Ensemble, elles créent un mouvement audacieux, créatif et urbain, où se repense le lien entre l’humain et la nature, et où se cultive une nouvelle façon de vivre.

- 30 -
Français
S'abonner à RSS - Jardin botanique