Menu global

Oasis pour les monarques

Français

Les papillons vous passionnent, et particulièrement les monarques? Créez une oasis attirante pour ces merveilleux migrateurs en cultivant de l'asclépiade et des plantes nectarifères. Votre jardin deviendra un endroit pour observer à loisir ces flamboyants lépidoptères. Vous contribuerez du même coup à protéger un phénomène de migration unique au monde, qui connaît malheureusement un déclin.

 

Quels sont les critères à respecter pour obtenir la certification de l’oasis pour les monarques?

S’il respecte les trois critères ci-dessous, votre jardin est admissible à la certification!

  • Être aménagé dans un endroit calme, ensoleillé et à l’abri du vent.
  • Présenter obligatoirement de l’asclépiade, en support au cycle de vie du monarque, ainsi qu'une variété de plantes nectarifères, dont certaines indigènes.
  • Être entretenu de manière respectueuse de la biodiversité. Pour voir ce que ce type de jardinage implique : Comment faire un jardin écologique.

 

Je certifie mon jardin 

 


Comment faire un jardin pour les monarques?

L’asclépiade est la seule plante sur laquelle les femelles monarques pondent leurs œufs. Aménagez un jardin fleuri où les monarques pourront se reproduire et se nourrir tout en vous offrant un magnifique spectacle.

 

Étape 1 – Choisissez un lieu qui leur plaira

Accueillant

Les papillons aiment la chaleur et la tranquillité. Aménagez votre jardin dans un coin calme, ensoleillé et à l’abri du vent. Favorisez la présence d’éléments qui emmagasinent la chaleur du soleil, comme les pavés, les murets et les pierres naturelles. Les monarques s’y réchaufferont lors des journées fraîches.

Une parcelle de sable humide, une petite « plage » entre les massifs de fleurs, permettra aux papillons d’obtenir les sels minéraux dont ils ont besoin.

Pas besoin d’un grand terrain; un coin de cour, quelques contenants sur un balcon ou une terrasse, et le tour est joué!

 

Étape 2 – Plantez de l’asclépiade et des fleurs nectarifères en abondance

L’asclépiade : une « maison » pour de nombreux insectes!

L’asclépiade est la seule plante sur laquelle les femelles monarques pondent leurs œufs. Essentielle à la reproduction de ces papillons, elle constitue l’unique source de nourriture des chenilles.

Il existe quelques espèces d’asclépiades indigènes au Québec, mais de récentes études soutiennent que les monarques qui se développent en se nourrissant de l’asclépiade commune (Asclepias syriaca) ou de l’asclépiade incarnate (Asclepias incarnata) ont les ailes mieux développées pour la migration à venir.

L’asclépiade commune offre du nectar et un support au cycle de vie à toute une communauté d’insectes indigènes du Québec. En la plantant dans votre jardin, vous prenez soin de nombreux insectes utiles en plus de soutenir le monarque. Ils en ont bien besoin! À lire sur notre blogue Quelle est l’asclépiade préférée du monarque?

Si vous jardinez sur le balcon, optez pour l’asclépiade de Curaçao (Asclepias currassavica). Vous pouvez traiter cette espèce tropicale comme une annuelle et la cultiver comme une plante d’intérieur l’hiver. 

 

Des fleurs riches en nectar

Les monarques adultes s’alimentent en butinant le nectar des fleurs. Une bonne variété de plantes nectarifères est un atout précieux pour votre jardin. Si l’espace le permet, diversifiez vos plantations en optant pour des vivaces et des annuelles, ainsi que des arbres et des arbustes.

Favorisez les plantes indigènes, qui sont résistantes, bien adaptées à notre climat et nécessitent généralement peu d’entretien.

Sélectionnez des plantes aux floraisons successives. Vous créerez ainsi un « buffet floral » qui pourra être visité par les pollinisateurs tout au long de la saison. Vous en apprendrez plus sur la flore qui vous entoure et ferez le bonheur des papillons. Tout le monde est gagnant!

Voici quelques suggestions d’espèces végétales qui vous permettront d’attirer les monarques et les autres pollinisateurs.

Découvrez les plantes hôtes d’autres espèces de papillons du Québec :

 

Étape 3 – Entretenez le jardin de façon écologique

Les pesticides, même ceux à faible impact, sont néfastes pour les papillons. Ces produits peuvent tuer les chenilles et les adultes, sans compter les autres insectes utiles. Évitez de les utiliser, d’autres solutions existent.

Creusez le sujet en suivant nos conseils et astuces pour faire un jardin écologique.

 

Contribuez à la sauvegarde du monarque

  • Partez en Mission monarque près de chez vous pour repérer les traces du papillons sur l’asclépiade
  • Signez le manifeste monarque de la Fondation David Suzuki.
  • Suivez les observations du papillon pendant la migration sur Monarch Watch (en anglais seulement)
  • Signalez vos observations d’autres espèces de papillons sur eButterfly (en anglais seulement)
  • Pour parfaire vos connaissances sur l’espèce : Le monarque

 

Saviez-vous que…

Les chenilles du monarque ainsi que les adultes ne sont pas comestibles pour les oiseaux. La plupart de ceux qui les mangent deviennent malades et évitent de renouveler l’expérience. Vous pouvez donc sans problème associer une oasis pour les monarques à un jardin pour les oiseaux, si vous souhaitez enrichir votre expérience de jardin Espace pour la vie. 

Add this

Partager cette page