Menu global

Observation du passage de Mercure

Français
Lunette astronomique recouverte d'un filtre conçu spécialement pour l'observation du soleil.
Crédit photo : Espace pour la vie

MISE EN GARDE IMPORTANTE
Il ne faut jamais regarder directement le Soleil, à moins de placer un filtre spécialement conçu entre ses yeux et le Soleil.
Conseils pour l'observation du soleil

Pendant son passage devant la surface du Soleil, Mercure apparaîtra comme une petite tache noire parfaitement ronde mesurant environ 1/158e de la taille du Soleil : la planète sera trop petite pour être vue sans instrument d’optique.

Pour apprécier pleinement le spectacle, il faudra donc utiliser un télescope — équipé obligatoirement d’un filtre conçu spécialement pour l’observation du Soleil — capable de fournir un grossissement minimal de 50 à 100 fois. On peut également projeter l’image du Soleil sur un écran à l’aide d’une paire de jumelles ou, mieux, d’un petit télescope. Dans ce cas, on ne met pas de filtre devant l’instrument : il faut cependant surveiller constamment l’installation afin de s’assurer que personne ne regarde dans l’oculaire par mégarde.

En toute circonstance, suivez ces quelques conseils pour une observation amusante, enrichissante et sécuritaire.

Une invitation...

Ceux et celles qui le désirent pourront se joindre à l’équipe d’astronomes et d’animateurs du Planétarium Rio Tinto Alcan et de la Société d’astronomie du Planétarium de Montréal pour observer en toute sécurité le passage de Mercure du 9 mai prochain. À compter de 7 heures, et jusqu’à la fin du phénomène, vous êtes attendus sur le parvis du Planétarium Rio Tinto Alcan, 4801, avenue Pierre-De Coubertin (métro Viau). En cas de mauvaises conditions météorologiques ou de couverture nuageuse trop importante, il sera impossible d’observer le passage de Mercure : dans ce cas, l’événement sera annulé.

C’est une invitation!

Add this

Partager cette page