Menu global

Carnet horticole et botanique

Où et quand peut-on trouver des champignons?

Français
Dans le sud du Québec, la saison s'étale en général de la mi-avril à la fin d'octobre
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Sokolyk)

Une foule de paramètres influencent la fructification des champignons et les raisons exactes de leur apparition subite ne sont connues qu'en partie. Il est certain que la température est le plus important de ces facteurs. Les champignons ne peuvent croître à des températures sous le point de congélation ou supérieures à 40 ºC. Le deuxième paramètre en importance est l'humidité. Les champignons étant constitués d'eau à environ 90 %, il leur faut des conditions d'humidité assez élevées pour bien croître. C'est pourquoi on en retrouve surtout pendant les périodes pluvieuses.

Dans le sud du Québec, la saison des champignons s'étale en général de la mi-avril à la fin d'octobre. Au printemps, on ne retrouve qu'une centaine d'espèces dont des morilles, des mycènes, des coprins, etc. Ensuite, si l'été est pluvieux, de nombreuses espèces font leur apparition vers la mi-juillet; il s'agit surtout de bolets, de russules et d'amanites. Parmi les espèces estivales, un grand nombre ne poussent que par temps chaud et humide, et, si l'été est très sec, elles ne fructifieront que l'année suivante.

Vient ensuite la saison des espèces automnales qui connaît son apogée vers la mi-septembre. C'est alors la période d'abondance; on trouve d'innombrables espèces dont des lactaires, des cortinaires, des tricholomes et plusieurs autres. Les premières gelées viendront finalement mettre un terme à la saison mycologique, exception faite de quelques espèces tardives.

Bien choisir les endroits où aller à la recherche de champignons est tout aussi important que le choix du moment pour le faire. Ainsi, il faut savoir qu'en tout début de saison, c'est-à-dire de la mi-avril à la mi-mai, il y a très peu d'espèces dans les forêts denses. On en trouve plutôt à l'orée des bois, notamment sous les peupliers et les pins, en terrain sablonneux. À cette époque de l'année, on trouve surtout des champignons saprophytes. Plus tard dans la saison, de la mi-juillet à la mi-août, le meilleur endroit où chercher sont les forêts de feuillus essentiellement dominées par les chênes, les hêtres et les caryers; on y retrouve beaucoup d'espèces mycorhiziennes. Finalement au mois de septembre, les champignons abondent un peu partout, que ce soit dans les forêts denses ou les milieux ouverts; mais c'est sous les conifères qu'on en retrouve le plus, surtout sous les épinettes.