Menu global

Insectes et autres arthropodes

Où se cachent-ils durant la saison froide?

Français
Plusieurs espèces d’insectes passent l’hiver à l’état de l’œuf. Pour augmenter les chances de survie, les œufs sont pondus à l’abri des intempéries et des prédateurs. Ainsi, chez la mante religieuse, ils sont enveloppés d’une substance visqueuse, produite par la femelle, qui durcit au contact de l'air.
Crédit photo : Insectarium de Montréal (Claude Pilon)

Que font les insectes pendant l'hiver, alors qu'il fait trop froid pour se nourrir et se multiplier? Nous quittent-ils pour des cieux plus cléments? Sinon, où se cachent-ils au cours de ces longs mois de froidure?

Certains s’en vont, mais la plupart restent!

À l'exception du monarque, tous nos insectes restent au Québec l'hiver. Selon les espèces, ils passent la saison froide au stade d'œuf, de larve, de nymphe ou d'adulte. Certains, telles les cigales et les fourmis, s’enfouissent dans le sol et évitent ainsi de geler. D’autres, dont les futures reines de bourdons et de guêpes sociales, survivent isolées, cachées dans les litières de feuilles, sous les tas d'écorce ou dans les anfractuosités des rochers. Chez les espèces de moustiques du genre Aedes, les œufs passent l'hiver cachés sous la glace des étangs. Très tôt au printemps, alors que l’eau la plus exposée au soleil est dégelée, on peut d’ailleurs apercevoir quelques larves brouter les algues sous la surface des feuilles mortes.

Add this

Partager cette page