Menu global

Carnet horticole et botanique

Paillage du sol

Français
If (Taxus x media 'Densi-Gem')
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)  

Le paillage du sol, suite à la plantation, comporte de nombreux avantages. Pour en tirer profit, il importe de choisir un paillis de qualité et de respecter certaines consignes lors de son application.

Les avantages du paillis

  • Il conserve l'humidité du sol;
  • il empêche ou réduit la croissance des mauvaises herbes et des autres végétaux en compétition, tel le gazon;
  • il uniformise la température du sol;
  • il fournit des éléments nutritifs et de la matière organique en se décomposant (paillis organique);
  • il prévient l'érosion et empêche la formation d'une croûte à la surface du sol;
  • il protège les racines lorsque le couvert de neige est insuffisant;
  • il rehausse l'apparence des aires de plantation;
  • il protège les troncs des blessures causées par la tondeuse à gazon ou le coupe-bordure;
  • il abrite des insectes utiles au jardin;
  • il entraîne un accroissement du volume racinaire pouvant atteindre 400 %!

Le choix du paillis

  • Privilégiez l'utilisation de paillis organiques (écorces déchiquetées, copeaux de bois, écales de sarrasin, etc.).
  • Évitez d'employer des roches décoratives de même que des toiles et membranes géotextiles qui nuisent aux échanges gazeux entre le sol et l'air.
  • Assurez-vous que le paillis ne contient aucun éléments toxiques et que son pH est adéquat.
  • Prenez garde aux matériaux trop légers qui risquent d'être éparpillés par le vent.

La pose du paillis

  • Appliquez une couche de paillis de 8 à 15 cm d'épaisseur avant tassement. Si vous utilisez des écorces de bois dur, 5 cm suffisent.
  • Prenez soin de ne pas mélanger le paillis avec le sol.
  • Pour limiter les risques de pourriture, dégagez le tronc au niveau du collet sur une distance de 10 à 15 cm.
  • Humidifiez ensuite le paillis pour qu'il reste bien en place.

Add this

Partager cette page