Menu global

Carnet horticole et botanique

Paillage du sol

Français
If (Taxus x media 'Densi-Gem')
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)  

Le paillage du sol, suite à la plantation, comporte de nombreux avantages. Pour en tirer profit, il importe de choisir un paillis de qualité et de respecter certaines consignes lors de son application.

Les avantages du paillis

  • Il conserve l'humidité du sol;
  • il empêche ou réduit la croissance des mauvaises herbes et des autres végétaux en compétition, tel le gazon;
  • il uniformise la température du sol;
  • il fournit des éléments nutritifs et de la matière organique en se décomposant (paillis organique);
  • il prévient l'érosion et empêche la formation d'une croûte à la surface du sol;
  • il protège les racines lorsque le couvert de neige est insuffisant;
  • il rehausse l'apparence des aires de plantation;
  • il protège les troncs des blessures causées par la tondeuse à gazon ou le coupe-bordure;
  • il abrite des insectes utiles au jardin;
  • il entraîne un accroissement du volume racinaire pouvant atteindre 400 %!
Un paillis maintient le sol frais durant l'été, réduit la croissance des mauvaises herbes et nourrit le sol en se décomposant (paillis organique). Au début du printemps, dès que le sol s'est réchauffé, épandez de 5 à 7,5 cm (2 à 3 pouces) de paillis organique (feuilles mortes déchiquetées, paillis de cèdre, écales de sarrasin, etc.) dans les plates-bandes. Maintenez ce niveau grâce à des apports réguliers. Pour les plantes alpines, utilisez plutôt un paillis inorganique tel que du petit gravier. 

Le choix du paillis

  • Privilégiez l'utilisation de paillis organiques (écorces déchiquetées, copeaux de bois, écales de sarrasin, etc.).
  • Évitez d'employer des roches décoratives de même que des toiles et membranes géotextiles qui nuisent aux échanges gazeux entre le sol et l'air.
  • Assurez-vous que le paillis ne contient aucun éléments toxiques et que son pH est adéquat.
  • Prenez garde aux matériaux trop légers qui risquent d'être éparpillés par le vent.

La pose du paillis

  • Appliquez une couche de paillis de 8 à 15 cm d'épaisseur avant tassement. Si vous utilisez des écorces de bois dur, 5 cm suffisent.
  • Prenez soin de ne pas mélanger le paillis avec le sol.
  • Pour limiter les risques de pourriture, dégagez le tronc au niveau du collet sur une distance de 10 à 15 cm.
  • Humidifiez ensuite le paillis pour qu'il reste bien en place.

Add this

Partager cette page