Menu global

Pavillon du Jardin japonais

Français
Le style sukiya du pavillon rappelle celui des demeures japonaises traditionnelles
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Comme le jardin dans lequel il s'insère harmonieusement, le pavillon reflète l'idéal artistique de la culture japonaise ou shibui : la beauté simple et raffinée. Situé à mi-chemin entre le classique et le contemporain, son style sukiya rappelle celui des demeures japonaises traditionnelles.

Inauguré le 22 juin 1989, ce pavillon réalisé sous la direction de l'architecte M. Hisato Hiraoka a pour vocation la diffusion de la culture japonaise.

Le pavillon comporte plusieurs salles dont :

La salle Toyota

La salle Toyota doit son nom à Toyota Canada Inc. Cette compagnie, dont le siège social est situé à Scarborough en Ontario, a permis, grâce à sa généreuse contribution, la conception et la réalisation du Jardin de thé.

Très polyvalente, la salle Toyota est d'abord vouée à la présentation d'expositions. Elle s'ouvre sur un magnifique panorama du jardin japonais et offre aussi une vue sur le Jardin sec.

La salle Nomura

La salle Nomura est également utilisée pour la tenue d'expositions.

La salle pour la cérémonie du thé

Pièce véritablement traditionnelle, la salle pour la cérémonie du thé constitue le coeur du Pavillon.

Les planchers de tatamis, les portes et les panneaux coulissants (fusuma et shoji), la calligraphie et l'arrangement floral exposés dans l'alcôve (tokonoma) servent de décor à la cérémonie du thé, une tradition vieille de plusieurs siècles.

Add this

Partager cette page