Menu global

Perséides

Français
Les Perséides
Credit: Sophie DesRosiers

Les Perséides en 2013

Elles nous reviennent fidèlement, année après année. Pour bien des gens, elles sont synonymes de vacances et de belles nuits d’été. Mais de qui… ou de quoi s’agit-il? De la pluie d’étoiles filantes des Perséides, bien sûr!

Bonne nouvelles pour les amateurs d’étoiles filantes : sans être exceptionnelles, les fameuses Perséides devraient nous offrir un très bon spectacle en 2013. En effet, la plus connue des pluies d’étoiles filantes annuelles se déroulera cette année quelques jours à peine après la nouvelle lune. Le croissant de Lune se couchera suffisamment tôt pour ne pas gêner les observations des météores : le ciel sera bien noir pendant toute la nuit, ce qui permettra d’apprécier à sa pleine mesure ce spectacle céleste.

Le seul ennui majeur, c’est que le maximum d’activité des Perséides est attendu cette année vers 14 heures (heure de l’Est) le 12 août 2013. Les observateurs québécois rateront donc de quelques heures la portion la plus intense de la pluie des Perséides, qui se déroulera en plein jour pour les observateurs situés dans l’est de l’Amérique du Nord. Qu’à cela ne tienne, la fin de la nuit du 11 au 12 août, plus proche du maximum, sera la plus favorable, mais la nuit du 12 au 13 sera également très bonne.

Le croissant de lune se couchera vers 22 heures le soir du 11, et vers 22 h 30 le soir du 12, à la fin du crépuscule, et juste à temps pour l’observation des météores : en effet, le radiant des Perséides s’élève au nord-est suffisamment à compter de 23 heures. Par la suite, le ciel sera bien noir jusqu’aux premières lueurs de l’aurore. À la fin de la nuit du 11 au 12, juste avant l’aube, on pourrait compter plus de 60 météores à l’heure sous un ciel parfaitement noir et dégagé, et moitié moins en présence de pollution lumineuse modérée. Il vaudra donc la peine de s’éloigner des villes et de rechercher le ciel le plus noir possible.

En résumé, la meilleure nuit pour observer les étoiles filantes sera celle du 11 au 12 août, jusqu’à l’aube. La nuit du 12 au 13 août sera également très bonnes, mais lorsqu’on s’éloigne du maximum, on doit s’attendre à ce que le nombre de météores diminue. Il sera aussi possible d’observer quelques Perséides (en moindre nombre) au cours des quelques nuits qui précèdent et qui suivent la période favorable du 10 au 14 août : en principe, les Perséides sont actives de la fin juillet à la troisième semaine d’août.

Ne reste plus qu’à espérer que le beau temps soit de la partie…

Et comme toujours, n’oubliez pas de préparer votre liste de vœux!

Add this

Partager cette page