Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Sophie Desrosiers

    Du 7 au 21 mai 2018

    Mercure effectue présentement une apparition défavorable dans le ciel du matin : la petite planète est visible avec grande difficulté au ras de l’horizon est, une vingtaine de minutes avant le lever du Soleil. Scrutez l’horizon avec une paire de jumelles pour tenter de trouver un petit point de lumière dans les couleurs du Soleil levant. La brillance de Mercure augmente légèrement en mai, ce qui aidera un peu à la repérer. L’écart entre Mercure et le Soleil diminue de plus en plus, et on perd de vue la petite planète dans la clarté de l’aube avant la fin du mois; Mercure passe derrière le Soleil (conjonction supérieure) le 5 juin.

    Vénus est la brillante Étoile du Soir qui transperce les couleurs du crépuscule au-dessus de l’horizon ouest-nord-ouest dès que le ciel commence à s’assombrir dans les minutes qui suivent le coucher du Soleil. Vénus s’écarte graduellement du Soleil et se couche maintenant plus de deux heures et demie après l’astre du jour. Le 17 mai, au crépuscule, le mince croissant lunaire repose à moins de 6 degrés à la gauche de Vénus : aux jumelles, admirez la lumière cendrée qui éclaire faiblement la partie sombre du disque lunaire. Une scène magnifique lorsque le ciel devient d’un bleu profond, environ une heure après le coucher du Soleil.

    Mars émerge au-dessus de l’horizon sud-est vers 1h30 du matin, et se retrouve au sud-sud-est à l’aube. La planète rouge brille plusieurs degrés à la gauche de Saturne, et l’écart entre les deux planètes grandit de jour en jour. Le matin du 3 juin, la Lune gibbeuse décroissante repose au-dessus de Mars.

    Jupiter s’allume au crépuscule au-dessus de l’horizon sud-est, culmine 28 degrés au-dessus de l’horizon sud vers minuit et demi, et disparaît à l’horizon ouest-sud-ouest à l’aube. La Lune gibbeuse croissante repose quelques degrés à la gauche de Jupiter le soir du 27 mai.

    Saturne émerge au-dessus de l’horizon sud-est vers minuit, culmine aux premières lueurs de l’aube 22 degrés au-dessus de l’horizon sud, puis disparaît avec la clarté du jour qui se lève. Mars brille plusieurs degrés à la gauche de Saturne, et l’écart entre les deux planètes grandit de jour en jour. Dans la nuit du 31 mai au 1er juin, la Lune gibbeuse décroissante repose juste à la gauche de Saturne.

Add this

Partager cette page