Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Sophie Desrosiers

    Du 13 au 27 février 2017

    Mercure, présentement dans le ciel du matin, est cependant trop près du Soleil et n’est pas visible. Mercure passera derrière le Soleil (conjonction supérieure) le 6 mars et réapparaîtra dans le ciel du soir après la mi-mars.

    Vénus, l’éclatante Étoile du Soir, brille au-dessus de l’horizon sud-ouest au crépuscule. Elle apparaît dès que le ciel commence à s’assombrir, une quinzaine de minutes après le coucher du Soleil. La brillante planète se rapproche maintenant peu à peu du Soleil : elle se couche présentement à l’ouest vers 20h45, environ 3 heures et demie après le Soleil. Le soir du 28 février et du 1er mars, le croissant lunaire dessine un grand triangle avec Vénus (à droite) et Mars (au-dessus).

    Mars s’allume au crépuscule, plus d’une trentaine degrés au-dessus de l’horizon sud-ouest, et disparaît à l’horizon ouest après 21 heures. Son éclat orangé est actuellement comparable à celui des étoiles brillantes. La planète rouge brille actuellement quelques degrés plus haut et sur la gauche de l’éclatante Vénus. Le soir du 28 février et du 1er mars, le croissant lunaire dessine un grand triangle avec Mars (au-dessus) et Vénus (à droite).

    Jupiter émerge au-dessus de l’horizon est-sud-est vers 22h30 et domine le ciel en seconde partie de nuit. Vers 3 heures du matin, la brillante planète culmine à 37 degrés au-dessus de l’horizon sud. La Lune gibbeuse décroissante repose en haut et à droite de Jupiter dans la nuit du 14 au 15 février.

    Saturne est visible en fin de nuit et à l’aube. Cherchez la planète aux anneaux, bas à l’horizon sud-est, après 4 heures du matin; à l’aube, elle brille à plus de 15 degrés au-dessus de l’horizon sud-sud-est. Le mince croissant lunaire sera voisin de Saturne le matin des 20 et 21 février.

Add this

Partager cette page