Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Sophie Desrosiers

    Du 16 au 30 juillet 2018

    Mercure, de plus en plus faible, disparaît dans la clarté du crépuscule au cours de la troisième semaine de juillet. La petite planète passe entre la Terre et le Soleil (conjonction inférieure) le 8 août et réapparaît graduellement à l’aube deux semaines plus tard.

    Vénus est la brillante Étoile du Soir qui transperce les couleurs du crépuscule au-dessus de l’horizon ouest dès que le ciel commence à s’assombrir dans les minutes qui suivent le coucher du Soleil. Vénus s’écarte encore du Soleil mais son orbite s’incline de plus en plus sur l’horizon : en conséquence, elle se couche maintenant moins de deux heures après l’astre du jour. Le 14 août au crépuscule, le croissant de Lune repose 6 degrés au-dessus de l’Étoile du Soir : aux jumelles, admirez la lumière cendrée qui éclaire faiblement la partie sombre du disque lunaire. Une scène magnifique lorsque le ciel s’assombrit, 30 à 45 minutes après le coucher du Soleil.

    Mars est à l’opposition le 27 juillet, ce qui signifie que la planète rouge est plus proche de la Terre, plus grosse et plus brillante qu’à tout autre moment depuis 15 ans; pour quelques semaines, la planète rouge est même plus brillante que Jupiter. Mars émerge au sud-est au crépuscule, culmine vers 1h30, à peine 19 degrés au-dessus de l’horizon sud, et disparaît à l’aube au sud-ouest. Mars effectue présentement sa boucle rétrograde : jusqu’à la fin août, elle se déplace vers l’ouest (la droite) par rapport aux étoiles d’arrière-plan. Dans la nuit du 26 au 27 et du 27 au 28 juillet, la pleine Lune brillera dans le voisinage de Mars.

    Jupiter s’allume au crépuscule au-dessus de l’horizon sud-sud-ouest puis descend graduellement vers l’horizon ouest-sud-ouest, où la planète géante disparaît après minuit. La Lune gibbeuse croissante repose 3 ½ degrés au-dessus de Jupiter le soir du 20 juillet.

    Saturne apparaît au crépuscule au-dessus de l’horizon sud-sud-est, culmine vers 23 heures, 22 degrés au-dessus de l’horizon sud, puis descend vers l’horizon sud-ouest où elle disparaît après 3 heures du matin. Dans la soirée et la nuit du 24 au 25 juillet, la Lune gibbeuse croissante s’approche à moins d’un degré de Saturne.

Add this

Partager cette page