Menu global

Carnet horticole et botanique

Plantation

Français
La sculpture La femme au collier au cœur de la Roseraie.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Avant la plantation

Préparation du sol

Pour la création d'un massif, délimiter la zone de plantation à l’aide de piquets et d’une corde (forme géométrique) ou d’un boyau d’arrosage (forme arrondie). Enlever le gazon et  bêcher le sol sur une profondeur de 45-60 cm. Préparer et amender le sol 2 ou 3 semaines avant la plantation.

Amendements

Quel que soit le type de sol, l’ajout de compost ou de fumier composté améliore leur structure. Ces amendements favorisent la rétention de l’eau et des éléments nutritifs en sol sableux et améliorent le drainage en sol argileux.

Taille

Éliminer les tiges endommagées et tailler la pointe des racines brisées jusqu’aux tissus sains. Rabattre les tiges pour favoriser la formation de nouvelles pousses vigoureuses. La taille à la plantation varie selon les types de rosiers :

  • Rosiers buissons (hybrides de thé, floribundas, etc.) : conserver de 3 à 5 tiges fortes bien disposées autour de la greffe et les rabattre pour ne laisser que 4 yeux au plus sur chacun des rameaux.
  • Rosiers arbustifs (rosiers sauvages, hybrides de Rugosa, etc.) : rabattre les tiges à 40-50 cm du sol.

Rosier en sac ou à racines nues : planter rapidement, sinon mettre les plants en jauge dans une tranchée humide à l’abri du soleil.

Rosier en pot : enlever le pot en évitant de briser la motte de racines. Planter dans un trou de diamètre et de profondeur environnant le double de ceux de la motte. À noter, si les racines sont spiralées, pratiquer trois ou quatre incisions verticales sur le pourtour de la motte afin de pouvoir les étaler.

Plantation

  • Creuser un trou assez large pour permettre l’étalement des racines et assez profond pour que le point de greffe se situe sous le niveau du sol : à 5 cm en zone 5, à 8 cm en zone 4 et à 10-15 cm en zone 2 et 3.
  • Remplir le trou, former une cuvette pour retenir l’eau et arroser copieusement.
  • Prévoir un espacement suffisant entre les plants. Rosiers miniatures : 30 cm; hybrides de thé et floribundas : 60 cm; rosiers arbustifs : 1 à 2 m selon leur taille à maturité.