Menu global

Pourquoi conserver les plantes?

Français
La fleur femelle du noyer cendré (Juglans cinerea).
Credit: Jardin botanique de Montréal (Robert Mineau)

La flore fait partie de l'irremplaçable héritage naturel du monde. Elle est d'une importance capitale pour la vie sur la Terre puisque les végétaux sont à la base de la chaîne alimentaire et des écosystèmes.

En effet, en tant que producteurs primaires, ce sont eux qui captent l'énergie du soleil et qui la transforment en énergie assimilable par les autres organismes vivants. Ce sont également les végétaux qui sont responsables de la présence dans l'air de l'oxygène que nous respirons et qui recycle le dioxyde de carbone que nous produisons.

De très nombreux aspects des activités humaines sont plus souvent qu'autrement dépendants des plantes. En plus des quelques espèces utilisées en agriculture qui sont la base de notre alimentation, plusieurs espèces sauvages sont importantes économiquement car elles fournissent aliments, carburants, vêtements et abris à des centaines de millions de personnes à travers le monde. Les plantes fournissent également des médicaments, particulièrement dans les pays en voie de développement où un vaste nombre de personnes dépend des plantes pour sa médecine traditionnelle (selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 80 % de la population mondiale dépend de la flore pour ses soins de santé), mais également dans les pays industrialisés nombre de médicaments commerciaux sont extraits ou développés à partir des plantes.

Chaque espèce qui disparaît peut faire disparaître avec elle le remède pour un cancer, une façon de contrôler naturellement un insecte nuisible ou une maladie en agriculture, ou la chance de découvrir un nouveau produit.

La perte d'espèces végétales affaiblit également les écosystèmes et leurs capacité à s'adapter au changement, et diminue la beauté et la diversité de la nature qui nous entoure.