Menu global

Insectes et autres arthropodes

Prévention et contrôle

Français
Les grosses fourmis, dites charpentières ou gâte-bois, ne se nourrissent pas des fibres du bois mais y creusent des chambres ou des galeries pour s’y abriter.
Credit: Insectarium de Montréal (René Limoges)

Comme les autres espèces dites nuisibles, les fourmis ont besoin d'eau, de nourriture et d'un abri pour leur nid. En bloquant l'accès à ces éléments essentiels, on prévient leur introduction dans la maison. Si les fourmis sont déjà installées, les méthodes suggérées ci-dessous aident à s’en débarrasser.

La prévention

Prévenir l’intrusion de fourmis, quelques conseils :

  • Conservez la nourriture dans des contenants hermétiques. Les minuscules fourmis pharaons peuvent se glisser sous des couvercles mal vissés.
  • Vérifiez les sacs d’aliments pour animaux.
  • Organisez une gestion rigoureuse des déchets. Ne laissez rien traîner qui se mange (restes de table, déchets alimentaires, miettes de pain) sur les comptoirs, les planchers, les éviers. Gardez toutes les surfaces bien propres. Balayez ou passez l'aspirateur régulièrement, si possible chaque jour.
  • Créez une barrière antifourmis autour du bol des animaux, en le plaçant dans une assiette remplie d'eau savonneuse (de l'eau sans savon permettrait aux fourmis de flotter et d'atteindre leur but).
  • Rincez tous les emballages de nourriture avant de les jeter à la poubelle. Déposez les déchets organiques dans un contenant fermé ou mettez-les dehors dans un composteur. Prenez soin de placer celui-ci loin de la maison.
  • Installez des barrières collantes pour empêcher les fourmis de grimper. Le ruban adhésif double-face convient très bien à cet usage. Placez-en, au besoin autour des pattes de table ou des supports pour les plantes.
  • Repérez les endroits par où les fourmis entrent dans la maison et bouchez-le avec un produit pour calfeutrer à base de silicone (ces produits ont moins tendance à se fendiller que le plâtre). Calfeutrez aussi le bord des plinthes et le tour des fenêtres, ainsi que toute fissure apparente.
  • Inspectez, nettoyez et réparez les gouttières. Installez des moustiquaires aux différentes ouvertures, incluant les bouches de ventilation.
  • Durant votre lutte contre les fourmis, faites régulièrement disparaître leurs pistes chimiques à l'aide d'un produit nettoyant (sauf si vous utilisez des appâts à base d’acide borique).
  • Coupez les branches des arbres et des arbustes afin qu'elles ne touchent pas ou ne dominent pas la structure de la maison (les fourmis peuvent se laisser tomber d'une branche pour aller explorer de nouveaux territoires). Élaguez les arbres endommagés; enlevez les souches.

Prévenir l'installation d'une colonie de fourmis charpentières :

  • Éliminez les sources d'humidité qui peuvent affecter des pièces de bois. Réparez les tuyaux et les toits qui fuient, ventilez adéquatement les parties humides de la maison.
  • Éliminez le bois pourri autour de la maison. Évitez d'accumuler de grosses pièces de bois près des fondations.
  • Rangez adéquatement le bois de chauffage, en surélevant les piles de bûches par rapport au sol. Cordez-le suffisamment loin des bâtiments. Avant d’entrer le bois dans la maison, frappez les bûches entre elles pour faire tomber les insectes. Une fois le bois entré, inspectez-le régulièrement et éliminez les fourmis qui s'activent.

Contrôle direct

  • L'éradication de colonies de fourmis dans la maison demande du temps. Une des meilleures solutions consiste à utiliser les appâts contenant des agents toxiques à action lente dont l’acide borique (ou borax). Vous pouvez fabriquer vos propres appâts.
  • Dans les cas d'infestation graves, l’élimination de colonies de fourmis peut être difficile. Il est alors recommandé de consulter des exterminateurs professionnels. Dans le cas de fourmis charpentières, il faut parfois deux années pour éliminer toute une colonie.
  • Si vous optez pour un insecticide chimique, demandez conseil à un spécialiste pour choisir le produit le moins toxique et le mieux adapté à votre situation. Suivez attentivement les directives du fabricant, procédez avec précaution et rappelez-vous que la plupart des insecticides chimiques peuvent être nocifs pour vous et pour l'environnement.

Add this

Partager cette page