Menu global

Problèmes de faune urbaine

Français
Le castor (Castor canadensis) est bien présent dans certaines régions du Québec.
Credit: Biodôme de Montréal

Contrôle des populations de castors par vasectomie

Le castor, Castor canadensis est bien présent dans certaines régions du Québec et il peut devenir une vraie nuisance dans les zones peuplées. L’objectif de ce projet est de conserver les sujets dans leur habitat, tout en limitant leur nombre. Les jeunes ont tendance à peupler des espaces inadéquats lorsqu’ils quittent la hutte familiale. La vasectomie des mâles est employée pour stériliser les individus, en s’assurant de ne pas influencer leur comportement territorial normal. Un des buts est aussi de suivre ces couples sur une période de temps et de voir s’ils perdurent, malgré l’absence de jeunes.

Sérologie des ratons laveurs et dynamique de leur population

Depuis 1993, deux populations de ratons laveurs, Procyon lotor, sont à l’étude dans le parc naturel du Cap-Saint-Jacques et dans celui de L’Île-Bizard, situés dans l’ouest de l’île de Montréal. Les animaux sont capturés vivants à l’aide de pièges de style Havahart. Ils sont alors vaccinés contre la rage et la maladie de Carré canine, puis une puce d’identification est insérée sous la peau et on effectue un prélèvement de sang. À tous les deux ans, les ratons sont capturés à nouveau et une seconde prise de sang est faite, puis analysée en sérologie. On peut alors déterminer leur niveau de protection contre le virus de la rage, variante raton laveur, qui est présent au Québec depuis 2006.