Menu global

Programme de conservation préventive des collections scientifiques

Français
Vespa mandarinia.
Credit: Insectarium de Montréal (René Limoges)

La qualité des collections scientifiques se mesure à celle de ses spécimens, qui représentent des réservoirs de données pour les générations actuelles et futures de chercheurs. Au-delà des incontournables données très détaillées qui doivent accompagner les spécimens (provenance, habitat, date de collecte, température, etc.), l’autre facteur crucial réside dans une surveillance constante de leur état de conservation.

Afin que l’état de conservation de ses collections scientifiques soit optimal, l’Insectarium a mis de l’avant un programme d’entretien et de conservation préventive. Un technicien, affecté à temps plein aux collections scientifiques, effectue régulièrement un monitoring de l’ensemble des spécimens.

L’équipe travaille de concert avec l’Institut canadien de conservation afin de répondre aux normes les plus élevées en matière de conservation, d’entretien et de prévention.

Le personnel a suivi les formations spécialisées en conservation des collections, offertes par la Société des musées québécois et l’Institut canadien de conservation et se maintient à jour quant aux normes de conservation, à travers les informations spécialisées de The Society for the Preservation of Natural History Collections.

Add this

Partager cette page