Menu global

Programme d'économie d'énergie

Français
Nouvel éclairage pour les écosystèmes au Biodôme.
Credit: Espace pour la vie

L'efficacité énergétique : le sujet de l’heure

Au Canada, la consommation énergétique des bâtiments (chauffage en hiver et climatisation en été) contribue de façon importante au réchauffement climatique à cause des émissions de gaz à effet de serre (GES) qu’elle occasionne. La solution? Une consommation d’énergie efficace pour réduire les émissions.

L'efficacité énergétique va de pair avec la protection de l'environnement et la fiabilité des installations matérielles. Elle est essentielle à la santé et la qualité de vie de la faune et de la flore qu’abritent l’Insectarium, le Jardin botanique et le Biodôme.

Gagnant sur tous les plans!

Tant à l’échelle nationale que provinciale, l’Espace pour la vie a reçu des distinctions reconnaissant la qualité de son programme d’économie d’énergie. Elles saluent les initiatives audacieuses qui ont été mises en place pour assurer le développement durable et elles soulignent l’originalité, la performance énergétique, la pérennité, ainsi que l’impact économique, environnemental et social du programme.

  • L’Espace pour la vie s’est vu décerné le Prix des collectivités durables 2012, secteur énergie, par la Fédération canadienne des municipalités (FCM)
  • Le prix Énergia 2011, catégorie bâtiment existant, secteur institutionnel, décerné par l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME)
  • Une mention honorifique dans la catégorie bâtiment ICI – pratiques novatrices, lors de la dernière édition des Trophées Innovation et Développement durable Contech

Un programme ambitieux

L'Espace pour la vie a donc décidé de prioriser cette question et a mis sur pied un vaste projet d'efficacité énergétique. Ce programme réduit l'empreinte environnementale liée à nos activités. Misant sur le développement durable, des mesures telles que la géothermie et l'énergie solaire, des sources d'énergie renouvelables, ont été privilégiées.

Le programme d’économie d’énergie de l'Espace pour la vie améliore le rendement écoénergétique du Biodôme, de l’Insectarium et du Jardin botanique en utilisant des énergies renouvelables. Il abaisse la consommation énergétique des trois musées de 40 % et leurs émissions de GES de 44 %, ou l’équivalent du retrait de 680 voitures sur les routes, ce qui est au-delà des orientations du Plan stratégique de développement durable de la Ville de Montréal. Il permet de réaliser des économies de l’ordre de 30 %, soit d’environ 1,3 million de dollars par année.

Le programme comprend l’installation d’un système de géothermie à circuit ouvert au Biodôme et un système à circuit fermé à l’Insectarium. Le système du Biodôme constitue l’un des plus importants systèmes de géothermie à circuit ouvert au Canada.

Le programme comprend également :

  • L’optimisation des systèmes de ventilation afin de moduler leur fonctionnement selon les besoins plutôt qu’à plein régime 24 h par jour;
  • La modernisation de l’éclairage pour le rendre plus efficace;
  • La récupération et le transfert d’énergie des écosystèmes du Biodôme pour climatiser ou chauffer d’autres secteurs du bâtiment selon la saison et les besoins;
  • L’installation d’une chaudière électrique « hors pointe » au Jardin botanique pour réduire l’utilisation du gaz naturel;
  • Le remplacement d’équipements désuets ou rendus à la fin de leur vie utile estimés à une valeur de 1,5 million de dollars.

Les travaux d’implantation de ces initiatives ont pris fin en octobre 2011.

Autofinancement du programme

Le programme d’économie d’énergie de l'Espace pour la vie a été financé par la Ville de Montréal pour un montant net de 8 millions de dollars. Une participation d’Hydro-Québec, de la Fédération canadienne des municipalités et de l’Office de l'efficacité énergétique a permis de compléter le financement du projet grâce à un apport combiné de 1,7 million de dollars. L’installation des différentes mesures énergétiques prévoit l’autofinancement du programme sur une période se terminant en 2017, et ce, à même les économies réalisées par la réduction de la consommation énergétique. Ces économies seront ensuite réinvesties pour continuer à réduire l’empreinte écologique de nos institutions.

La période de réalisation des travaux a été utilisée à des fins d’information et de sensibilisation des visiteurs sur les technologies utilisées et leurs performances autant environnementales qu’énergétiques. En effet, tous ces gestes s’inscrivent parfaitement dans notre mission : à l'Espace pour la vie, par nos actions de diffusion, de conservation, de recherche et d'éducation nous accompagnons l’humain pour mieux vivre la nature.

Un verdissement qui ne date pas d’hier

Depuis 1994, plusieurs actions de réduction des émissions de gaz à effets de serre et de réduction des coûts énergétiques ont été mises en place. Bien que de réalisation rapide et peu coûteuse, elles constituaient la première étape de la démarche environnementale de nos institutions. Ces actions ont ainsi permis de diminuer de 1 100 tonnes les émissions de gaz à effets de serre (environ 15 %) annuellement, de réduire la consommation d’énergie de 40 000 gigajoules (environ 13 %) et de réaliser des économies de l’ordre de 1 million de dollars.

Le Planétarium n’est pas en reste

De son côté, le nouveau bâtiment qui abrite le Planétarium Rio Tinto Alcan vise la certification LEED Platine, le plus haut niveau de certification des bâtiments durables en Amérique du Nord.

La certification LEED, Leadership in Energy and Environmental Design, est une initiative du Conseil américain du bâtiment durable. Les critères d'évaluation LEED sont l'efficacité énergétique, l'efficacité de la consommation d'eau, l'efficacité du chauffage, l'utilisation de matériaux locaux et la réutilisation des surplus de construction.

Faire sa part

En implantant son programme d’économie d’énergie, l'Espace pour la vie pose des gestes concrets pour réduire le gaspillage d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre qui menacent l’environnement. Nous encourageons tous les citoyens, de tous âges, à faire aussi leur part pour soutenir la cause environnementale. Nous incitons les enseignants à promouvoir auprès de leurs élèves des façons de faire qui respectent la nature et qui encouragent la responsabilisation.

La démarche d'Espace pour la vie est avant tout un engagement moral et chaque citoyen est invité à se joindre à ce mouvement d’écosolidarité dans ses gestes et actions de tous les jours.

 

Add this

Partager cette page