Menu global

Carnet horticole et botanique

Récolte des semences du potager

Français
Courge.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Bien qu'il existe des banques de semences à l'échelle nationale et internationale, on peut se demander si elles suffisent à la conservation du matériel génétique; la viabilité des semences ayant des limites dans le temps. Pour maintenir cette viabilité et perpétuer ces espèces ou cultivars anciens, il faut les cultiver. C'est de cette façon que l'on peut réhabiliter des plantes menacées de disparaître.

Dans le cas d'espèces potagères dominées par les hybrides, il peut être utile de propager d'anciens cultivars difficiles à trouver et possédant les qualités que nous recherchons (qualités nutritionnelles, goût, texture, etc.). Il n'est pas nécessaire de cultiver plus de plants qu'à l'habitude pour récolter nos semences. Il suffit de connaître les grands principes de reproduction des plantes.

 

Texte adapté d'un article de Nathalie Leuenberger paru dans la revue Quatre-Temps, Vol. 23, no.4.

Add this

Partager cette page