Menu global

Réduire notre consommation de papier

Français
Rouleau de papier.
Credit: iStock

En théorie, l'avènement de l'informatique devait considérablement réduire la consommation de papier : le bureau sans papier, ça vous dit quelque chose? Malheureusement, c’est le contraire qui s’est produit. Au cours des 15 dernières années, la quantité de papier utilisée au travail et à la maison a quadruplé! Pour mettre un frein à cette surconsommation, voici quelques conseils.

J’utilise Internet pour recevoir et payer mes factures.

Vous savez déjà que la fabrication du papier demande beaucoup d’énergie, d’arbres, d’eau et de produits chimiques polluants. Plusieurs compagnies qui envoient leurs factures à votre domicile ne font nullement l’effort d’utiliser du papier recyclé. Elles offrent tout de même, en majorité, le service de facturation électronique. Adhérer à ce système permet de diminuer la coupe d’arbres matures. Cela permet aussi d’améliorer la qualité de l’environnement en diminuant les gaz à effet de serre (produits lors du transport et de la fabrication), ainsi qu’en réduisant le gaspillage et la pollution de l’eau.

Je refuse le courrier publicitaire non sollicité.

Chaque semaine, 11 000 tonnes de publicité sur papier sont distribuées à Montréal seulement. Chaque année, il faut couper 45 000 arbres, soit l’équivalent de la moitié des arbres du parc du Mont-Royal, pour réaliser ces publicités. Et en plus, il en coûte aux Montréalais plus d’un million de dollars annuellement pour recycler ces publicités. Lisez-vous vraiment ces papiers? Si ce n’est pas le cas, réduisez le gaspillage en apposant un autocollant contre la distribution publicitaire sur votre boîte aux lettres. Vous trouverez ces autocollants à votre écoquartier ou dans les quincailleries.

Je fais un meilleur usage du papier pour limiter son recyclage.

Le papier ne se recycle pas indéfiniment. Ses fibres deviennent plus courtes à chaque recyclage, ce qui diminue la qualité du produit. On ne peut donc recycler le papier qu’une dizaine de fois. Voilà une raison de plus pour imprimer seulement lorsque nécessaire et penser toujours recto verso.