Menu global

Carnet horticole et botanique

Rempotage et substrats

Français
Maxillaria huebschii.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Plusieurs raisons peuvent justifier le besoin de rempoter une orchidée. Entre autres, le rempotage s'effectue lorsque :

  • le substrat est décomposé
  • la plante est trop développée pour son pot
  • le substrat se draine mal
  • il y a pourriture des racines

La plupart des orchidées peuvent se cultiver en pot dans divers substrats. Les matériaux choisis doivent être légers et aérés, avoir une bonne capacité de rétention d'eau et offrir un bon support aux racines. Les composants organiques doivent se décomposer lentement. Le contenant doit être muni d'orifices pour le drainage. On peut ajouter des billes d'argile ou des morceaux de polystyrène expansé au fond du pot pour faciliter le drainage.

Certaines orchidées se cultivent en épiphytes, accrochées sur des plaques de liège, de fibres de fougères arborescentes ou de matériaux synthétiques (Bulbophyllum sp.). Les Vanda sont habituellement plantés en paniers ajourés dans des morceaux d'écorce grossière.

Enfin, la culture semi-hydroponique dans des substrats inertes (billes d'argile expansée) avec des engrais naturels donne de bons résultats pour plusieurs genres d'orchidées.

Le milieu de croissance peut être composé d'un matériau unique (fibres de fougère; écorces de coco) ou d'un mélange de matières diverses : écorces de séquoia, de sapin Douglas ou de noix de coco, fibres de fougères arborescentes, cubes de laine de roche, perlite, diatomite, roche volcanique et charbon de bois. La mousse de sphaigne n'est pas essentielle. On peut la remplacer par la laine de roche ou la diatomite (terre de diatomées). Ces matériaux très poreux ont une bonne capacité de rétention d'eau tout en offrant une aération optimale. De plus, ils ne se décomposent pas, ce qui permet de réduire la fréquence des arrosages et des rempotages.

La taille des particules (fines, moyennes ou grossières) doit être choisie en fonction de la grosseur des racines et du stade de croissance des plantes cultivées. Les matériaux finement broyés retenant bien l’humidité conviennent bien aux plantules et aux orchidées à racines fines (Miltonia sp.). Les substrats de taille moyenne sont utilisés pour la plupart des plantes de grosseur intermédiaire. Les matériaux plus gros procurent un meilleur drainage aux orchidées matures dans de gros pots.

Proportions et dimension des matériaux pour la composition des substrats
 

Substrat

de taille fine

(2-7 mm)

Substrat

de taille moyenne

(7-15 mm)

Substrat

de taille grossière

(15-25 mm)

Écorces d’arbres ou de noix de coco 1 1 1
Laine de roche; diatomite; fibres de fougères 1 1/2 1 1/2
Perlite 1/2 1/2 1/2
Charbon de bois 1/4 1/4 1/4