Menu global

Carnet horticole et botanique

Rentrée et sortie des plantes

Français
Nephrolepis exaltata.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Jean-Pierre Bellemare)

La rentrée des plantes

Plusieurs plantes d'intérieur bénéficient d'un séjour à l'extérieur pendant l'été. Toutefois, à l'arrivée des températures froides de l'automne, il faut songer à les réintroduire dans la maison. Comment s'y prendre pour que la transition se fasse en douceur?

Acclimater les végétaux

De façon générale, les plantes d'intérieur doivent être rentrées dans la maison lorsque la température nocturne est inférieure à 12 ºC. Les plantes succulentes peuvent généralement tolérer des températures plus fraîches.

Si possible, rentrez vos plantes pendant la nuit et sortez-les durant la journée pendant une période de 7 à 10 jours. Si vous ne pouvez pas leur fournir de période d'acclimatation, il est possible que certaines espèces perdent leur feuillage. De nouvelles feuilles feront leur apparition lorsque les plantes se seront adaptées à leur environnement.

Débusquer les « clandestins »

Avant de rentrer vos plantes, douchez-les à l'eau tiède afin de déloger les ravageurs qui peuvent s'y trouver. Jouez ensuite au douanier: inspectez méticuleusement vos végétaux à la recherche de passagers clandestins. Portez une attention particulière aux nouvelles pousses et au dessous des feuilles où se logent la plupart des ravageurs suceurs de sève. Que recherchez-vous? Principalement les aleurodes (mouches blanches) les pucerons, les tétranyques, les cochenilles et les thrips.

Taillez et jetez les parties trop infestées. En dernier recours, utilisez un pesticide à faible impact dont l'ingrédient actif est le savon insecticide. Vous pouvez déloger les cochenilles à l'aide d'un coton-tige trempé dans l'alcool à friction.

Entretenir les plantes pendant l'hiver

Placez vos plantes dans des conditions d'ensoleillement, de température et d'humidité qui conviennent à leurs besoins. Consultez le carnet horticole afin de connaître les exigences spécifiques de près de 50 plantes d'intérieur.

L'acclimatation des plantes... une sortie progressive

Lorsque vous sortez vos plantes d’intérieur ou vos jeunes plants d'annuelles (fleurs ou légumes) au printemps, il est grandement recommandé de leur donner une période d'acclimatation.

Cette période consiste à exposer graduellement les plantes aux conditions extérieures (température, luminosité, vent, etc.) de façon à ce qu’elles aient le temps de s’adapter à leur nouvel environnement. Ceci leur évitera de subir des dommages.

Vous pouvez commencer à acclimater vos plantes lorsque la température nocturne extérieure est supérieure à 10-12 °C. Placez les plantes dans un coin mi-ombragé et protégé du vent. Procurez-leur progressivement des conditions de plus en plus ensoleillées, soit le soleil du matin ou de fin d’après-midi, pour en arriver au plein soleil au bout d’environ 7 à 10 jours.

Vous pouvez les protéger du soleil en les plaçant temporairement sous le feuillage d’un arbre ou sous une ombrière constituée, par exemple, d’une double épaisseur de toile filtrante ou d’une toile moustiquaire. Il faut ensuite retirer cette toile graduellement.