Menu global

SEM'AIL

Français
Ail des bois
Crédit photo : Biodôme de Montréal

Un programme de sensibilisation, d’éducation et de restauration pour l'ail des bois, une espèce vulnérable au Québec

SEM’AIL est un programme public de sensibilisation, d'éducation et de restauration pour l'ail des bois dans les 6 régions les plus affectées par le déclin au Québec : Montérégie, Laurentides, Lanaudière, Outaouais, Montréal et Laval, afin de promouvoir sa protection et favoriser sa restauration.

Qu’est-ce que l’ail des bois?    

L'ail des bois est une plante herbacée associée aux érablières riches de l'Est de l'Amérique du Nord. Cette plante comestible est bien connue et appréciée pour le goût alliacé de son bulbe. Depuis les années '70, sa popularité a entraîné des cueillettes abusives, stimulées par la vente commerciale et l'espèce a connu un déclin important.

L'ail des bois a pratiquement disparu des régions de Montréal et Laval et plusieurs colonies sont en difficulté dans les régions des Laurentides, Lanaudière, Montérégie, Outaouais et Estrie. En 1995, l'ail des bois devenait la première espèce vulnérable officiellement désignée au Québec. Le règlement interdit désormais toute vente commerciale et limite la cueillette à des fins de consommation personnelle à 50 bulbes/an.    

Un programme de science participative pour la sauvegarde de l’espèce

En 1999, le Biodôme de Montréal a inauguré le programme SEM'AIL : une opération d'envergure favorisant la restauration de l'espèce en milieu naturel, afin de soutenir les efforts déjà consentis. De 2000 à 2004, près d’un million de graines d’ail des bois ont été distribuées à des propriétaires d’érablières intéressés par la sauvegarde de l’espèce. De plus, 444 000 bulbes saisis (provenant de cueillettes illégales) par les agents de la faune ont été replantés par des participants de SEM’AIL. La distribution de graines est maintenant terminée mais les efforts de sensibilisation se poursuivent. Depuis 2010, nous développons SEM’AILjr, un volet éducatif destiné au milieu scolaire.    

Des conseils pour un ensemencement réussi

Nous invitons les propriétaires du sud du Québec, intéressés par la conservation de l’espèce à lire attentivement les informations fournies sur ce site. Vous y trouverez ce qu’il faut pour réaliser un ensemencement réussi. Assurez-vous de bien identifier un habitat qui corresponde aux besoins de l’espèce.

Bonne chance!

Pour plus d’informations sur le programme, contactez :

Andrée Nault, division de la recherche
Biodôme de Montréal

Voir aussi

Add this

Partager cette page