Menu global

Station 2 - Les marais épurateurs

Français
Station 2 - Le jardin de la pureté

La purification naturelle de l’eau

Le rejet des eaux usées non traitées dans le Saint-Laurent et les autres cours d’eau du Québec contribue à la détérioration des écosystèmes tout en limitant notre accès à ces cours d’eau. En plus d’être source de vie pour plus de 27 000 espèces végétales et animales, le fleuve est aussi la source principale d’eau potable pour près de la moitié des Québécois.

La sédentarisation et l’industrie humaine ont rapidement provoqué des pollutions localisées de l’eau dues aux rejets industriels, domestiques et agricoles.

Les marais filtrants sont une alternative aux fosses septiques, aux champs d’épuration et à une connexion au système d’égouts. Ils revêtent de multiples avantages : ils demandent peu d’entretien, sont peu coûteux, ne nécessitent aucun produit chimique, permettent d’héberger la faune locale, ne nuisent pas au paysage et requièrent peu ou pas d’énergie. Et ils sont entièrement naturels… quoique construits.

Un marais filtrant utilise les facultés épuratoires naturelles des plantes aquatiques et de leur milieu pour assainir l’eau. Il fait appel aux racines des plantes ainsi qu’aux bactéries et micro-organismes présents pour décomposer des substances nocives tels déchets d’animaux, pesticides et autres produits chimiques en des matières non toxiques, avant qu’elles n’atteignent un étang, un ruisseau, une rivière ou un lac.

Saviez-vous que...

Les scientifiques du Jardin botanique ont été les premiers à introduire des marais filtrants au Québec dans les années 90. Cette phytotechnologie est toujours fonctionnelle à la plage Jean-Doré et à la Biosphère où ils traitent les eaux usées des toilettes et des lavabos issues du musée.

Le Parcours des phytotechnologies et son jardin épurateur

Le Jardin aquatique, construit il y a plus de 80 ans selon les plans d’Henry Teuscher, aura une nouvelle composante phytotechnologique qui permettra aux matières organiques et aux fertilisants du bassin d’eau central d’être purifiés par une collection de plantes aquatiques que l’on retrouvera dans deux marais filtrants. Sur place, les visiteurs découvriront cette solution de remplacement naturelle et hautement performante.

Logos - Station 2 - Les marais épurateurs

La station des marais épurateurs est financée grâce au soutien de RBC et de l’Association minière du Québec.

Add this

Partager cette page