Menu global

Carnet horticole et botanique

Structure du sol

Français
Structure du sol.

La structure d'un sol fait référence à la façon dont les particules de sable, de limon et d'argile sont disposées les unes par rapport aux autres.

Dans un sol bien structuré, les particules de sable et de limon sont liées en agrégats (petites mottes) par l'argile, l'humus et le calcium. Les grands espaces vides entre les agrégats (macropores) permettent à l'eau et à l'air de circuler et aux racines de s'enfoncer dans le sol. Les petits espaces vides (micropores) retiennent quant à eux l'eau dont les plantes ont besoin. Cette structure « idéale » est appelée structure grumeleuse.

Structure du sol

La structure grumeleuse comporte de nombreux avantages :

  • Une bonne rétention de l'eau et des éléments nutritifs,
  • Un bon drainage,
  • Une bonne aération,
  • Un bon développement du système racinaire des végétaux,
  • Un travail facile du sol,
  • Un réchauffement rapide du sol au printemps,
  • Une bonne activité biologique du sol,
  • Une bonne résistance à l'érosion et à la compaction.

Les sols argileux, sableux et limoneux présentent rarement une structure idéale. On peut toutefois les améliorer en incorporant des amendements.

Sols sableux

On améliore la structure des sols sableux en les amendant régulièrement avec de la matière organique sous forme de compost ou de fumier composté. Il est préférable d'incorporer ces amendements au début du printemps, car le travail des sols sableux à l'automne favorise leur érosion. Également, dans ces sols, l'ajout de basalte est un élément qui contribue à améliorer la rétention d'eau et de minéraux.

Sols argileux

On améliore la structure des sols argileux par des apports en matières organiques sous forme de compost ou de fumier composté. Ces amendements sont préférablement incorporés à la fin de l'automne. Les sols argileux mal drainés peuvent aussi être amendés avec une terre sableuse.

Certains sols argileux sont très riches en sodium, ce qui nuit à l'agrégation des particules minérales. Il est possible d'améliorer la structure de ces argiles sodiques en y incorporant du gypse (si leur pH est neutre ou alcalin) ou de la chaux (si leur pH est acide).

Sols limoneux

On améliore le drainage et l'aération des sols limoneux par des apports importants de matières organiques, sous forme de compost ou de fumier composté. Il est préférable d'incorporer ces amendements à la fin de l'automne.

Humus

Sous l'action des organismes vivants du sol, la matière organique est transformée. Il en résulte une libération rapide d'éléments nutritifs (processus de minéralisation) et la formation d'humus (processus d'humification).

Minéralisation : Par ce processus, la matière organique est décomposée en éléments nutritifs directement assimilables par les plantes.

Humification : Par ce processus, la matière organique est transformée en un produit brun foncé à noir qui dégage une odeur de sous-bois. Il s'agit de l'humus. L'humus est minéralisé à son tour, mais très lentement. Les plantes ont ainsi accès à de petites quantités d'éléments nutritifs, sur une longue période de temps.

Recommandations supplémentaires pour améliorer ou maintenir la structure du sol

  • Ajouter régulièrement de la matière organique (compost ou fumier composté)
  • Stimuler l'activité biologique du sol
  • Corriger le pH au besoin
  • Éviter de travailler excessivement le sol. Privilégier les pratiques telles que le binage ou le léger bêchage
  • Appliquer un paillis au sol

Le travail du sol

Pour permettre aux sols sableux d'acquérir une meilleure structure, il faut les travailler le moins possible. Dans ce type de sol, il est recommandé d'appliquer les amendements et les fertilisants au printemps.

Les sols argileux compacts peuvent être travaillés à l'automne à l'aide d'une fourche puis laissés dans un état grossier pendant tout l'hiver. L'alternance du gel et du dégel aura pour effet de fissurer les mottes de terre. Au printemps, ces dernières pourront être réduites en petits agrégats, ce qui favorisera l'obtention d'une structure grumeleuse. Les sols argileux bien structurés doivent être peu travaillés.

Les sols argileux ne doivent jamais être travaillés lorsqu'ils sont trop secs ou trop humides. En période sèche, ils deviennent durs et crevassés alors qu'en période humide, ils sont faciles à compacter. Le meilleur moment pour intervenir est lorsque les mottes de terre se défont quand on les presse avec les mains.

Add this

Partager cette page