Menu global

Carnet horticole et botanique

Taille des arbres et des arbustes ornementaux

Français
Hydrangée de l'Himalaya (Hydrangea heteromalla 'Bretschsneideri')
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

La présence d'arbres et d'arbustes dans notre environnement comporte de nombreux avantages : ils embellissent le paysage, purifient l'air, protègent les habitations des vents froids de l'hiver et de la chaleur excessive de l'été, servent d'écran visuel et sonore, abritent une faune diversifiée, etc. Ils représentent un investissement à long terme et conséquemment, leur entretien doit être fait avec soin.

Ce feuillet propose de passer en revue les grands principes de taille des arbres et des arbustes, mis à part les arbres fruitiers et les rosiers qui requièrent des soins particuliers.

L'art de la taille s'acquiert avec le temps et la pratique. Une mauvaise taille est souvent plus néfaste pour les végétaux que l'absence d'entretien. Nous vous invitons donc à suivre les conseils suivants avant de vous munir de votre sécateur! En cas de doute, n'hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée.

Les objectifs de la taille

Les principaux objectifs de la taille sont de maintenir les arbres et arbustes en bonne santé et d'assurer la sécurité des individus et des biens. La taille peut toutefois servir d'autres buts :

  • Équilibrer l'arbre ou l'arbuste tout en respectant sa forme naturelle;
  • Améliorer sa floraison et sa fructification;
  • Densifier son feuillage;
  • Mettre en valeur ses tiges ou son feuillage décoratif;
  • Dégager des passages fréquentés ou des zones utilitaires : maison, clôture, chemin, cabanon, etc.

La taille ne devrait pas servir à contenir le développement des végétaux. Lors du choix d'un arbre ou d'un arbuste, il est important de tenir compte de ses dimensions à maturité.

Recommandations

Quelle que soit l'importance de la taille que vous désirez pratiquer, il est essentiel d'adopter une attitude sécuritaire et d'utiliser les outils adaptés à chaque type d'intervention.

  • Portez en tout temps des lunettes de sécurité afin de prévenir les blessures aux yeux causées par le fouet des branches, des éclats d'écorce ou de bran de scie.
  • Portez en tout temps des gants protecteurs en cuir ou en toile épaisse pour éviter les écorchures et les coupures aux mains.
  • Utilisez des outils bien affûtés : la coupe sera plus facile à exécuter et les risques d'accident amenuisés. Par ailleurs, une coupe nette et sans déchirure favorise une meilleure cicatrisation.
  • Désinfectez la lame des outils avec de l'alcool isopropylique à 70 % (alcool à friction) avant de tailler un arbre ou un arbuste. De cette façon, vous éviterez de contaminer la prochaine plante à tailler. Si vous croyez qu'il y a présence de ravageurs ou de maladies, faites-le avant chaque coupe pour ne pas transmettre le problème aux autres parties de la plante.

Important :

N'effectuez jamais de travaux d'élagage si vous, vos outils ou une partie de l'arbre risque de se trouver à moins de trois mètre d'un fil moyenne tension. Seuls Hydro-Québec et les élagueurs professionnels mandatés par Hydro-Québec ont le droit d'effectuer ces travaux. Pour de plus amples renseignements, contactez leur service à la clientèle au 1 888 385-7252 ou consultez leur site Internet à l'adresse suivante : www.hydroquebec.com

Principaux outils de taille

Sécateur à main

Le sécateur à main

C'est l'outil idéal pour les travaux de précision et la coupe de petites branches dont la grosseur n'excède pas 2 cm. Il existe des sécateurs pour gauchers et pour droitiers.

Sécateur à long manche

Le sécateur à long manche ou ébrancheur

Il permet de couper des branches allant jusqu'à 4 cm de diamètre. Il permet également d'atteindre les endroits peu accessibles au sécateur à main comme par exemple le centre d'un arbuste.

Echenilloir

L'échenilloir ou émondoir

C'est un sécateur sur perche. Il est employé pour élaguer la cime (section supérieure de la ramure d’un arbre) d'un arbre sans se servir d'échelle. Il coupe des branches allant jusqu'à 4 cm de diamètre.

Scie à élaguer

La scie à élaguer

Elle existe en différents modèles et grosseurs de dents. Plus les dents sont fines, plus la coupe est lisse. Elle est utilisée pour couper les branches et chicots (partie restante d’une branche ou d’un rameau coupé trop loin du tronc ou brisé) sans utiliser de scie à chaîne. Certains modèles peuvent être fixés sur une perche.

Cisaille

La cisaille

Elle est utilisée pour égaliser les pousses de l'année d'une haie, là où le bois est encore tendre. Elle permet aussi de couper herbes et brindilles.

Sécateur à contre-lame

Sécateur à contre-lame

Si votre outil est muni d'une lame et d'une contre lame, placez la lame du côté de la partie à conserver. De cette façon, vous éviterez d'écraser les tissus de la branche et favoriserez une meilleure cicatrisation.

Tous vos outils doivent être maintenus propres et tranchants. Prenez l'habitude de les nettoyer après chaque utilisation. Avant de les remiser pour l'hiver, affûtez-les et lubrifiez-les. Leur maniement en sera facilité et leur durée de vie prolongée.

Add this

Partager cette page