Menu global

Carnet horticole et botanique

Taille des arbres fruitiers

Français
Pommier (Malus sp.)
Credit: Jardin botanique de Montréal (Claude Lafond)

En favorisant l'entrée de l'air et de la lumière, la taille prévient le développement des maladies et améliore la qualité des fruits.

Au cours des premières années de croissance, la taille de formation permet de donner aux petits arbres une structure solide et une forme équilibrée.

Les années suivantes, la taille d'entretien et de fructification maintient les arbres matures en santé et les fruits de bonne qualité.

Une taille de restructuration peut redonner une nouvelle vigueur à un arbre laissé à l'abandon ou réparer la charpente d'un arbre blessé.

Évitez les excès! Les tailles sévères et les abus d'engrais favorisent la croissance végétative au détriment des fruits. Il s'agit de maintenir l'équilibre établi entre le développement des racines et de la partie aérienne.

La suppression de branches provoque toujours une réaction, plus ou moins marquée, selon la quantité de bois enlevée. Une taille importante dans la ramure entraîne la croissance de nombreuses pousses vigoureuses et improductives sur les branches (gourmands) et à la base du tronc (rejets), qu'il faudra enlever.

Par conséquent, tailler trop sévèrement ou de façon inadéquate est plus néfaste que de ne pas tailler du tout. L'objectif de la taille est de corriger les défauts majeurs tout en respectant la forme naturelle de l'arbre.